C'est comme ça que je disparais [BD]

Avec C’est comme ça que je disparais Mirion Malle écrit sur la dépression.



C’est une fiction, mais alors quelle fiction ! 


Le sujet est pourtant délicat, sensible. La dépression est un mal-être si profond, si personnel. 

Mirion Malle lui donne vie à travers Clara, dans la vingtaine. Elle partage ses semaines entre son travail d’attaché de presse littéraire et la rédaction de son recueil de poèmes.



Elle est épuisée, épuisée de vivre. Elle ne supporte plus la pression, craint de ne pas être en mesure de respecter les délais auprès de sa maison d’édition. Fatigue, perte de motivation, elle ne veut même plus sortir pour rejoindre ses amies.
  

L’histoire se déroule à Montréal, j’ai retrouvé avec grand plaisir les expressions locales, j’entendais l’accent dans ma tête. Elle aborde aussi la question de l’accès aux soins, Clara n’est pas suivie car elle doit choisir entre se soigner ou manger.

C’est très moderne (Clara est accro aux réseaux sociaux). Cette BD est à lire dès l’adolescence. 

Je découvre pour la première fois le dessin de Mirion Malle, sobre, la forme des corps semble parfois se liquéfier comme Clara. Le noir et blanc souligne le propos. C’est toujours juste. L’ensemble est pudique, le tout empathique, Mirion Malle n’en fait jamais trop.

Je n'étais pas triste en fermant le livre, non, au contraire, Mirion Malle a choisi d'apporter de l'espoir à Clara en fin de BD.

Ce titre m'a donné envie de découvrir le travail de Mirion Malle. Je vais donc m'attaquer à Commando Culotte, les dessous du genre de la pop culture.

Mirion Malle
éditions La Ville brûle
208 pages
19€
 

BD de la semaine chez Stephie

 
Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram  
 

Commentaires

  1. Pas pour moi en ce moment, je vois déjà trop bien ce que c'est...

    RépondreSupprimer
  2. Disons que j'ai plutôt envie de gens gais avec ce que je viens de lire de mon côté :)

    RépondreSupprimer
  3. J'évite un peu les sujets sensibles, mais si tu dis que tu n'étais pas triste en fermant le livre, ça me donne envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai super envie de le lire! Il n'est pas à la médiathèque, dommage. Par contre, j'ai réservé deux autres livres de cette autrice.

    RépondreSupprimer
  5. Je l'avais repérée et me plait encore plus quand je vois des avis comme le tien.

    RépondreSupprimer
  6. Pas pour moi je le crains... Je ne suis attirée ni par le thème ni par les graphisme...

    RépondreSupprimer
  7. j'évite les lectures au sujet de la dépression mais du coup je note le nom de l'auteur. Merci pour la découverte

    RépondreSupprimer
  8. Le dessin ne me tente pas mais le sujet et ce que tu en dis, si!

    RépondreSupprimer
  9. Le sujet n'est pas forcément ce que j'aime lire mais je découvre de belles illustrations

    RépondreSupprimer
  10. ça doit être assez difficile de lire ce genre d'histoire, mais ça permet d'apprécier ce que l'on a ♥

    RépondreSupprimer
  11. Un sujet qui me touche de trop près, ma mère étant dépressive donc je passe mon tour... Mais je note au moins le nom de l'auteur, si je croise un autre de ses titres...

    RépondreSupprimer
  12. Je comptes le prendre pour mon CDI

    RépondreSupprimer
  13. c'est très actuel comme sujet et à mettre dans toutes les mains je trouve car ça permet de mieux comprendre !

    RépondreSupprimer
  14. Je n'aime pas vraiment le trait de l'autrice, et le sujet en ce moment ne me tente pas... Je ne noterai pas cet album, ou alors pour dans (beaucoup) plus tard !

    RépondreSupprimer
  15. Intéressant mais pas sûre d'avoir envie de la lire en ce moment.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Vos petits mots font plaisir à lire!

Articles les plus consultés