Le Journal de mon père [BD]




J'ai enfin pris le temps de lire un des mes (auto) cadeaux suite au FIBD2018.


Je n'ai qu'une envie: Lire toute l'oeuvre du grand Jirô Taniguchi.



Yoichi habite Tokyo. À la mort de son père il retourne dans sa ville natale pour la première fois depuis plus de dix ans. Commence alors l’alternance passé/présent pour le lecteur, on suit Yoichi dans l'exploration de ses souvenirs familiaux. J’ai très vite compris que les rapports père/fils étaient complexes.

Un incendie a ravagé sa ville durant son enfance, Yoichi et sa famille perdent tout. Son papa est contraint d'exercer son métier de coiffeur en extérieur sur un terrain vague. Afin de reconstruire une vie décente il a emprunté de l’argent à son beau-père. Homme d’honneur il travaillait énormément pour rembourser. Sa maman s’est lassée. Ses parents ont donc divorcé alors qu’il était jeune. Sa mère est partie (en lisant vous saurez pourquoi) et Yoichi n’a jamais compris.


Ce roman met en avant les grandes déchirures de Yoichi ainsi que les moments forts de son enfance. Il apparait souvent naïf, un enfant "normal" très attaché à son chien Chiro. Mais Yoichi en grandissant ne veut qu'une seule chose: Quitter la maison. 

Son père se remarie avec une femme douce et honnête. Lui s'investit dans la course  de fond afin de "malmener son corps pour échapper à la mélancolie".

Un papa toujours très occupé par son salon de coiffure, une maman absente mais adulée, Yoichi a souhaité tout oublier en arrivant à Tokyo.  Lorsqu'il est de retour à Takeshi pour la veillée funèbre il comprend, en discutant avec son oncle, que les non-dits ont altéré la relation avec son papa. 

Le texte, comme les dessins, est fin, tout est pudique. Ce roman graphique est sincère, il met en avant avec tact les déchirures familiales ainsi que les différentes stratégies pour dépasser la souffrance. Yoichi adulte porte un regard différent sur son enfance ainsi que sur son père.



Passé/présent la construction est parfaite, j'ai été touchée, émue par l'histoire de cette famille, par la sincérité des liens les unissant malgré les événements de la vie.

Tout est à la fois fort et pudique, Jirô Taniguchi a lui aussi quitté durant de très nombreuses années sa ville natale. Il a voulu écrire et dessiner l’histoire de l’attachement à son « pays », le fait de connaitre le "bonheur d'avoir des racines" qui devient important avec l'âge car il rassure et apaise.  

La nostalgie, associée au talent de connaitre le « bonheur d’avoir des racines » avec les années. La nostalgie, associée au talent de Jirô Taniguchi, font de ce roman une merveille.


Lorsqu’il revient à Takeshi pour la veillée funèbre il comprend, en discutant avec son oncle, que les non-dits, ont altéré la relation avec son papa
Lorsqu’il revient à Takeshi pour la veillée funèbre il comprend, en discutant avec son oncle, que les non-dits, ont altéré la relation avec son papa
Jirô Taniguchi 
éditions Casterman 
280 pages 
25€

crédits @casterman 1999

La BD de la semaine, rendez-vous à retrouver chez Noukette 

 
Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺

Commentaires

  1. <3
    Et puis ces belles heures de lecture que tu vas passer avec les autres récits de Taniguchi !! Belles découvertes à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merci, prochaine lecture: Quartier lointain!

      Supprimer
  2. Ton billet donne envie, merci ;)

    RépondreSupprimer
  3. ça me donne envie de le relire tiens!! j'avais tellement, mais tellement aimé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les regards, les nuques, tout est travaillé!

      Supprimer
  4. Il faut que je continue ma découverte de Taniguchi !

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup cet auteur et pourtant il me semble ne jamais avoir lu celle ci !

    RépondreSupprimer
  6. je n'ai jamais lu Taniguchi mais j'avoue, je suis curieuse !

    RépondreSupprimer
  7. j'adore ce roman graphique! mais mon préféré est quand même "Quartier Lointain"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me le suis offert sur tes conseils ♥♥

      Supprimer
  8. Tu t'es fait un bien joli cadeau avec cette pépite !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui! Avec Quartier lointain ☺ Soit deux auto-cadeaux!

      Supprimer
  9. Inégalable Taniguchi ! Il me reste quelques uns de ses albums à lire, je les garde au chaud pour les jours sans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça, il apporte de la douceur à l'âme...

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Oui, je la garde précieusement et la relirai avec plaisir.

      Supprimer
  11. Quand je pense que je n'ai jamais lu cet auteur de BD... C'te honte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non! Au contraire que de belles découvertes en perspective.

      Supprimer
  12. J'ai adoré celui-là... quel beau souvenir de lecture!

    RépondreSupprimer
  13. Un très bon souvenir de lecture... il faudrait même que je le relise !

    RépondreSupprimer
  14. Un classique cet album ! Un titre que je relirai avec plaisir en tout cas ! Bonnes prochaines lectures avec tous ses autres titres !:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je m'apprête à débuter Quartier lointain ♥

      Supprimer
  15. J'avais adoré ce roman graphique ! Un énorme coup de coeur, j'avais pleuré comme une madeleine ahah !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé mais je n'ai pas pleuré.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vos petits mots font plaisir à lire!

Articles les plus consultés