Coco [Cinéma]

Le dernier né des studios Disney Pixar est un petit bijou. Un cadeau de Noël avant Noël.




Nous l'avons vu en famille et nous avons été littéralement séduits.

L'histoire


Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le monde des ancêtres, où il se lie d’amitié avec le sympathique arnaqueur Hector. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…



Miguel est un jeune mexicain. Il adore chanter, aimerait apprendre à jouer de la guitare mais c’est interdit. La musique a détruit la famille de ses ancêtres, et elle est bannie de son foyer. Sa grand-mère veille à ce qu’il ne déroge pas à la règle. Et oui chez Miguel les générations cohabitent tous sous le même toit. Il y a ses parents, sa grand-mère, son arrière-grand-mère…

Il regarde sa grand-mère préparer la fête des morts, el Dia de los Muertos. Cela consiste à fêter les ancêtres une fois par an. La rencontre de ces deux mondes, celui des vivants et des morts est l’événement de l’année. Pour matérialiser la réunion de ces deux mondes les créateurs ont pensé un pont aux fleurs. Ce dernier est magnifique. Qu’importe qu’ils soient vivants ou décédés les Mexicains débordent de vie, d’énergie. Les couleurs sont magnifiques, tout le film est sublimé par les couleurs qui, associées à la musique, transportent les spectateurs.





Les couleurs, la musique, l’esprit de famille sont au cœur du film. Les liens familiaux sont primordiaux et représentent l’essence même du film d’animation. Miguel est un gentil garçon, qui prend soin des siens et surtout de sa Mamà Coco, ce voyage de l’autre côté du pont aux fleurs va lui permettre de découvrir les secrets de sa famille.


Le Monde des Ancêtres n’a rien d’effrayant pour les jeunes téléspectateurs. Les squelettes s’avèrent drôles, tendres et deviennent eux aussi très importants pour Miguel.




Couleurs, traditions, symboliques, esprit de famille, humour, tendresse… Nous n’avons rien raté. 

Mes deux enfants n’ont pas eu peur des squelettes, jamais, bien au contraire. Je crois qu’ils ont été emballés, pris par l’histoire, tout comme nous parents.


C'est touchant, émouvant, drôle et surprenant mais jamais effrayant.



COCO
de Lee Unkrich 
Coréalisé par Adrian Molina 
Produit par Darla K. Anderson 
Scénario : Adrian Molina et Matthew Aldrich 
Musique originale : Michael Giacchino Chanson de Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez 
Avec pour la version française la participation de Andrea Santamaria, Ary Abittan et François-Xavier Demaison 




AU CINÉMA LE 29 NOVEMBRE 2017 

Dès le 15 novembre au Grand Rex précédé de la féérie des eaux


Twitter  



  sp merci*
crédits: @disney @disneypixar



Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺




Commentaires

  1. J'ai adoré ce disney et mes enfants aussi !
    Le monde des ancêtres est juste incroyable tout comme l'histoire et les musiques !
    J'ai super envie d'aller au Mexique depuis

    RépondreSupprimer
  2. Je pense qu'on ira dimanche. Je veux absolument le voir !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Vos petits mots font plaisir à lire!

Articles les plus consultés