mercredi 15 juillet 2015

Qui a dit que les contes de fées n’existent pas ?



Je connais depuis mes 15 ans B. Un ami d’enfance donc. Il vit en Corse. Nous avons passé tous nos étés ensemble. Il a rencontré M. tôt. Ils ont eu une merveilleuse petite fille en 2004, ils étaient très jeunes, même si officiellement tout le monde était content pour eux beaucoup ne donnaient pas long feu à leur histoire. C’était mal les connaître.
Cette petite fille a grandi, elle a accueilli 8 ans après son petit frère, tout aussi beau mais bien plus coquin (est-ce l’effet 2ème ?).
Je les aime d’amour, ce sont mes amis, une jolie famille que nous voyons tous les ans en août.
Il y a deux ans M. m’a annoncé que B. était malade, une maladie orpheline du rein. À tout juste 30 ans son pronostic était engagé à terme, la dialyse inévitable. Il a perdu plus de 20 kilos du fait d’un régime draconien. Il a été inscrit sur les listes de demandeurs d’organe mais rien, pas un appel, rien. Courageux il n’a jamais arrêté de travailler. Il a pris soin de sa famille.
Alors M., qui a l’habitude de ne jamais baisser les bras a décidé d’effectuer les tests pour savoir si elle pouvait être compatible.
Ils l’étaient encore plus que les médecins ne puissent l’espérer. C’est bizarre mais le contraire m’aurait étonné, la vie est bien faite et ces deux là ne se sont pas rencontrés par hasard.
Alors jeudi matin ils ont quitté Bastia, dit au revoir à leurs deux bébés, direction Marseille.
M. a été la première à partir au bloc vendredi matin. L’opération s’est bien passée. Elle n’attendait qu’une seule chose, voir B. en salle de réveil. Ils se sont serrés la main, fort, c’est eux ça : fort.
Elle va devoir faire attention à son alimentation toute sa vie afin de ne pas fatiguer son rein mais elle s’en fiche. À l’écouter on dirait qu’elle a eu une petite grippe.
B. a été transplanté, le rein a fonctionné immédiatement. Il était en soins intensifs, mais cela n’effraie pas M., hier c’est en fauteuil qu’elle a été le voir derrière la vitre.
Elle rentre demain, elle monte au village de sa maman, rejoindre ses enfants et veut assister au mariage de son frère. Elle est folle.
C’est une belle d’histoire d’amour qui continue comme elle a commencé, bravo à vous.


Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Quelle force de vie … Je crois assez que la vie est bien faite et que rien n'arrive par hasard.

    Je croise les doigts pour que tout se passe bien pour tes amis et qu'ils continuent leur long chemin côte à côte.

    RépondreSupprimer
  2. tu m'as fait frissonner !!!!
    quelle magnifique histoire d'amour ! je leur souhaite tout le bonheur du monde <3

    RépondreSupprimer
  3. Quelle belle déclaration d'amour que de donner une partie de soi <3

    RépondreSupprimer
  4. Quel merveilleux conte de fée effectivement. C'est très touchant et on ressent vraiment la force de leur amour. Courage à eux.

    RépondreSupprimer
  5. Piouf j'en ai les larmes aux yeux ! quelle belle histoire !

    RépondreSupprimer
  6. C'est merveilleux et tellement rare et précieux <3

    RépondreSupprimer
  7. C'est tellement beau que ça m'en fout des frissons ;) Merci pour de partager cet (leur) amour avec nous... <3

    RépondreSupprimer
  8. Une merveilleuse histoire qui me touche beaucoup ♥

    RépondreSupprimer
  9. C'est très très beau comme histoire. En effet la vie fait parfois bien les choses surtout quand elle permet à deux êtres de s'aimer autant . Bon courage à tous les 2 pour la suite

    RépondreSupprimer
  10. Quelle belle histoire d'amour. Les yeux me piquent...

    RépondreSupprimer

Vos petits mots font plaisir à lire!