mercredi 8 juillet 2015

Droits de l'enfant, droit devant !

Voici un livre pépite.





Les enfants ont des droits. Dans certains pays ils ne sont pas tous respectés. À travers 12 récits d'enfants les jeunes lecteurs et leurs parents découvrent douze histoires humaines. 

La Convention internationale des droits de l'enfant (CIDE) a été adoptée par l'ONU le 20 novembre 1989. Aujourd'hui en 2015 tous les enfants ne naissent toujours pas égaux. Douze des 54 articles de la CIDE sont repris en préambule de chaque récit. 

Chaque histoire permet une prise de conscience au lecteur, mon7ans a été très attentif tout au long de la lecture des récits que je lui ai lus hier. Comment est-ce possible de ne pas avoir de nom? Qu'est ce qu'un enfant sans identité? 
Après le récit/témoignage d'un enfant, on découvre un pays et sa problématique. Par exemple en Angola plus de 2 millions d'enfants de moins de 5 ans ne sont pas déclarés à l’État Civil (en 2013).

En FRANCE aussi tout n'est pas rose, Nadine livre un témoignage bouleversant sur les enfants placés, les conséquences sur leur enfance et leur avenir.



 


Aller à l'école est une chance.
Lalita petite fille indienne obligée de quitter sa famille à 8 ans car elle allait être mariée par son père, à 8 ans.


 


Découverte de la malnutrition en Afrique,  de la rareté de l'eau, du travail des enfants...


 


Chaque enfant fait preuve de courage et de dignité. Aucun misérabilisme. Un livre à lire à tous les enfants pour leur montrer le monde tel qu'il est. Les enfants apprennent à connaître leurs droits. Ils découvrent de manière simple comment ils sont appliqués en France et ce qu'il se passe à l'étranger.
 
Ce livre édité à l'occasion des 25 ans de la CIDE présentait en 2013 un bilan en demi-teinte. Les illustrations sont superbes, les traits épais, des couleurs chaudes, du noir, des ocres pour peindre les enfants d'ici et d'ailleurs.

Certaines histoires sont plus dures que d'autres. Toutes touchent. Nous découvrons chaque récit ensemble, je lis, je l'observe, réservé, choqué, triste... est-ce que 7 ans est le bon âge pour cette prise de conscience ? Oui, notre monde n'est pas beau partout. L'enfant n'est pas roi universellement. À 6 ans, en 2015 certains enfants travaillent, loin des jeux des cours de récré.


Un livre à lire ensemble,
L'éducation prend tout son sens,
L'ouverture sur le monde, 
Le respect, 
tous les enfants devraient y avoir accès.
Une lecture percutante.


Gérard DHOTEL
Louise HEUGEL - Illustrateur
15.50€

1% du prix de vente est reversé à l'Unicef



rendez-vous proposé par Devine qui vient bloguer






 



Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺
 



Rendez-vous sur Hellocoton !

15 commentaires:

  1. Un livre parfait pour montrer à nos enfants qu'on ne vit pas dans le monde des bisounours , que eux ils ont une chance folle d'avoir tout ce qui ont!! merci pour cette découverte

    RépondreSupprimer
  2. ce livre me tente bien pour ma fille, c'est important de leur faire prendre conscience des différences !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une belle lecture à partager avec les enfants

      Supprimer
  3. Il me le faut ! C'est très important de lire des récits comme ceux-ci à nos enfants. Merci pour la découverte Madame !

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cette présentation, magnifique livre!

    RépondreSupprimer
  5. Un livre important pour montrer à nos enfants la chance qu'ils ont <3

    RépondreSupprimer
  6. Ce livre a l'air très bien, pour l'instant je pense que ma fille est encore trop petite pour comprendre mais pourquoi pas dans quelques années.

    RépondreSupprimer
  7. quel bel album ! il sera sans aucun doute un indispensable de ma bibliothèque ! je le note ! bisous

    RépondreSupprimer
  8. Superbe ce livre ! il est juste parfait, à avoir dans la bibliothèque de Loustique d'ici qq temps !

    RépondreSupprimer
  9. Un très beau livre pour montrer que malheureusement tout n'est pas rose.

    RépondreSupprimer
  10. C'est un très beau livre, qu'il faut absolument que je l'achète!

    RépondreSupprimer

Vos petits mots font plaisir à lire!