mardi 14 juillet 2015

Objectif 100


Ce blog est mon espace, il me ressemble et présente notre vie, nos lectures, nos sorties… Tout ce qui doit rester dans le temps. Le blog d’une maman occidentale évoluant dans l’empire de la consommation.




ZUM5854

Juin 2015. Mission UNICEF Sénégal Elodie Gossuin (marraine de l’UNICEF France).

KHININE. Cellule de Lutte contre la Malnutrition (CLM). Programme renforcement nutrition (PRN) = prise en charge communautaire de la malnutrition Appui UNICEF : fourniture des intrants ainsi qu’un appui financier Séance de pesée pour détecter la malnutrition. Ici avec Elodie Gossuin.


Aujourd’hui je suis honorée de pouvoir lui donner une nouvelle dimension plus responsable et solidaire.

Je connais l’UNICEF depuis toujours. À 18 ans je voulais partir sauver le monde… j’ai raté mon  coup. Mais heureusement,  des personnes donnent pour les autres, sans aucune prétention, juste venir en aide aux enfants du monde entier. Que tous aient les mêmes droits et les mêmes chances.

Certains people, je n’aime pas ce mot, mettent leur notoriété au service de l’Unicef, à la télévision,  lors d’événements ... et certains s’engagent, vraiment.  Comme Élodie GOSSUIN l’a fait dernièrement. Elle est partie 5 jours au Sénégal en juin dernier.


Objectif 100% 

Un voyage intense. Humble et pudique elle nous a relaté, lors d’un déjeuner à L’UNICEF, son séjour : l’objectif 100. 

100% des enfants doivent être vaccinés, aujourd’hui nous sommes à 80% dans le monde (merci l’Unicef) et au Sénégal ce n'est que 70%

L’objectif de son voyage était donc de rappeler l’importance de la vaccination et, de fait, de tout le suivi de santé pour les mamans et pour les jeunes enfants, seul moyen de faire baisser le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans. Pour cela des maisons de santé financées par l’UNICEF sont présentes au Sénégal.




ZUM5797
Juin 2015. Mission UNICEF Sénégal Elodie Gossuin (marraine de l’UNICEF France).
KHININE. Cellule de Lutte contre la Malnutrition (CLM). Programme renforcement nutrition (PRN) = prise en charge communautaire de la malnutrition
Appui UNICEF : fourniture des intrants ainsi qu’un appui financier
La communauté peut prendre en charge le traitement de la malnutrition aigue modérée  :démonstrations culinaires (ici farine enrichie + huile de palme, verre de bissap et lait avec de la patate douce), supplémentation en vitamine A et en fer, déparasitage



Les problématiques rencontrées  

J'admire sa force, elle nous a expliqué simplement, sans misérabilisme, avec humilité et justesse la diversité des problématiques rencontrées: 

- Bon nombre de villages sont  inaccessibles lors de la saison des pluies
- Beaucoup d'enfants sont non enregistrés à l’État Civil,  ce sont les enfants fantômes, ils n'existent pas, n'ont pas accès aux soins ...
- Des enfants sont vaccinés à la naissance mais disparaissent dans les villages, ce sont les « enfants perdus de vue »
- La malnutrition
- La non-scolarisation de près de 50% des enfants

L'action de l'Unicef 

L’objectif est de sensibiliser les communautés, pour cela l’Unicef s’appuie sur les mamans relais, celles qui connaissent les villages, qui peuvent convaincre.  Elles organisent des « causeries », des réunions qui permettent d’aborder tous les sujets chers à l’UNICEF.

L’unicef incite au respect du calendrier vaccinal mais pas que, sur les terrains il est rappelé aux mamans l’importance de se laver les mains (surtout en cas de gastro), des risques du paludisme,  on donne des compléments alimentaires, des farines enrichies pour lutter contre la malnutrition. Les soins sont gratuits jusqu’aux 5 ans des enfants.





ZUM29
Juin 2015. Mission UNICEF Sénégal Elodie Gossuin (marraine de l’UNICEF France).
DAKAR. Centre de Santé Philippe Senghor. Unité kangourou. Ce service a été crée en 2012 grâce à l’appui de l’UNICEF. La technique dite de peau à peau offre de très bons résultats pour la survie des nourrissons de faible poids.
Ici avec Elodie Gossuin : Fanta, née en 2012, a été une des toutes premières à bénéficier de cette pratique dans ce Centre de Santé.



Voici Fanta, petite fille née dans une maison kangourou réalisée par l'Unicef. Avec sa jumelle elles sont nées à 1.3 et 1.6 kg. Aujourd'hui, comme cette magnifique photo l'atteste elles vont bien. 

Il n'y a pas un seul pays où l'UNICEF ne va pas aider les enfants. 

Quelle fierté de faire reculer la mortalité infantile,
De lutter contre la malnutrition,
De militer pour la scolarisation de tous les enfants.


Je n'ai pas la notoriété d'Elodie, ni son charisme, encore bravo à elle. Mais aujourd'hui je peux aider, participer à ma petite échelle à la vaccination de tous les enfants:
- en faisant un don déductible à 50% des impôts
- en achetant solidaire
- en réalisant mes albums-photos personnalisés de vacances avec l'Unicef
- en annonçant les heureux événements avec les  faire-part de naissance UNICEF


Pas les moyens? Partagez ce billet, parlez-en autour de vous...





Merci à toute l'équipe de l'UNICEF, vous êtes des héroïnes agissant dans l'ombre. Cette rencontre m'a permis d'opérer une prise de conscience et m'a énormément touché en tant que mère. Bravo à vous toutes.


©UNICEF France / Zumstein

Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. j'aime cette femme et ses nombreux engagements ( Unicef, sos prema, notre conseil régional..) elle se donne et ne fait pas semblant <3
    quant à l'unicef, ils sont juste admirables et toujours avec des projets originaux pour réunir des fonds !

    RépondreSupprimer

Vos petits mots me font plaisir, n'hésitez pas ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...