lundi 11 mars 2013

Syngué sabour - Pierre de patience [cinéma]

Atiq RAHIMI porte à l'écran le roman pour lequel il a reçu le Goncourt en 2008.




La guerre bat son plein sur les hauteurs de Kaboul. Une femme veille sur son mari. Ce dernier a été blessé à la guerre, non pas lors d'une rixe mais suite à une réflexion sur sa mère qui a dégénéré. Il survit avec une balle logée dans la nuque. Il reste allongé, inerte. Seule sa respiration se fait entendre, malgré les soins quotidiens de sa femme, perfusion, collyre, toilette ...
Elle habite cette maison vétuste et délabrée avec leurs deux petites filles. Elle parle à son mari, elle lui confie tous ses secrets, gardés depuis 10ans. 
Elle se livre de plus en plus au fil du film. Son mari devient sa Syngué sabour, pierre de patience qui permet d'absorber toutes les confessions, avant d'imploser.
Elle a développé un instinct de survie, elle gagne en force et en assurance. Elle se démène pour ses filles, pour son mari, elle le met en sécurité derrière un rideau, elle manque de se faire tuer par le commandant d'une milice ...
Elle confie ses filles à sa tante et fait des aller-retour pour veiller sur son mari. Elle noue une relation spéciale avec un jeune soldat bègue.
On découvre les travers du pays, la jeune sœur donnée à 12ans en mariage à un homme de 40ans, la tante stérile violée pendant des mois par son beau-père. La différence d'âge entre la jeune femme et son mari alité est flagrante, il pourrait être son père.

J'avais lu et adoré le roman. J'étais sceptique quand à l'adaptation cinématographique. 
Atiq RAHIMI filme avec talent la femme afghane. Il montre Kaboul en temps de guerre avec le rationnement en eau, la violence des Talibans, les crimes. Il utilise toutes les émotions possibles la peur, la détresse, le désir, le mensonge.
Golshifteh Farahani, voilée,  donne vie au monologue. Elle rend ce film bouleversant. Cette actrice est belle, elle joue divinement bien, ce rôle était fait pour elle. Elle a animé le roman à travers ses yeux, ses postures, ses larmes.


Pour en connaitre davantage sur cette actrice iranienne exilée depuis 4ans en France : Article Metro

Merci à George de m'avoir permis de gagner le livre et 2 places de cinéma via le Pacte!



Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Un film que j'ai très envie de voir mais vais je trouver le temps ...

    RépondreSupprimer

Vos petits mots font plaisir à lire!