The End Zep [BD]

Voici ma dernière lecture, une BD déroutante.


J'ai mis du temps avec de commencer cette lecture mais je n'ai pu refermer cette BD avant la fin. C'est un gros coup de coeur.


Présentation de l’éditeur

Dans le cadre d’un stage, Théodore Atem intègre une équipe de chercheurs basée en Suède qui travaille sur la communication des arbres entre eux et avec nous. Ce groupe de travail dirigé par le professeur Frawley et son assistante Moon, tente de démontrer que les arbres détiennent les secrets de la Terre à travers leur ADN, leur codex. C’est en recoupant ces génomes avec la mort mystérieuse de promeneurs en forêt espagnole, le comportement inhabituel des animaux sauvages et la présence de champignons toxiques que le professeur comprendra, hélas trop tard, que ces événements sonnent l’alerte d’un drame planétaire ?



J’ai fait la connaissance avec le Professeur Frawley qui préfère les arbres et les Doors aux humains. Il travaille dans une réserve naturelle en Suède avec Moon. Tous les deux accueillent un nouveau stagiaire Théodore Atem. Le professeur Frawley est un spécialiste de paléo-botanique, Moon est en admiration devant lui.

Même s’il n’est pas pris au sérieux le professeur est persuadé que les arbres communiquent entre eux à travers un système complexe d'émissions chimiques. Ces derniers pourraient réguler les espèces sur la planète, par exemple il y avait trop de koudous les feuilles d’acacia se sont mises à sécréter du tanin mortel le temps d’en éliminer une partie.

The End est détonnant. Le scénario est dense,  le dessin est sobre avec tons monochromatiques. L’immersion est réussie au milieu des arbres :  ocre, vert et beige-brun pour les feuilles des arbres, gris-bleu pour évoquer la nuit, rougeâtre pour la mort. Le dessin sert à merveille le scénario et permet aux lecteurs d’être complètement happés par ce thriller environnemental. 

 

Qui dit thriller dit méchant…

Il n’y a pas de violence, tout est subtil et précis. Le lecteur découvre en même temps que Théodore et le professeur un champignon qui fixe une substance chimique émise par le laboratoire Pharmacop qui se trouve à proximité de la réserve naturelle. 


De l'humour et du rock


Zep a longtemps été pour moi uniquement le papa de Titeuf, puis j’ai offert Une Histoire d’Hommes à un ami, l’occasion de le découvrir dans d’autres domaines. Ici aussi Zep arrive à faire sourire le lecteur, je crois que c'est inné chez lui,  j'ai adoré le "wood wide web".  Les Doors sont la bande son de cette BD, tout le monde se moque gentiment de la passion musicale du Professeur.

Je suis toujours un brin réticente concernant les productions ayant pour but de sensibiliser, souvent sensibiliser signifie effrayer pour convaincre. Ce n’est absolument pas le cas, Zep en plus d’être un scénariste et un dessinateur talentueux se révèle poète. Cette BD est une fable, un conte philosophique. Je regrette simplement qu’elle ne soit pas plus longue. Je ne dévoilerai pas la fin mais elle est dure tout en étant porteuse d’espoir. Protégeons la nature pour nous protéger.


Bravo

Zep
éditions Rue de Sèvres
88 pages
19€



BD de la semaine chez Stéph

sp merci



Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺
 

Commentaires

  1. J'aime beaucoup le tournant qu'a pris Zep dernièrement, je guette ses prochaines parutions !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes d'accord! J'ai hâte de découvrir ses futures parutions

      Supprimer
  2. Il est fort ce Zep! Il arrive à se réinventer et ce n'est pas plus mal. Je découvrirai cette bd avec plaisir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement cela, il se réinvente ou alors peut enfin écrire légitimement sur les sujets qui lui tiennent à coeur.

      Supprimer
  3. Je ne suis pas une grande fan de Zep mais j'y viendrai car ce titre me tente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce titre est bien plus abouti que les précédents je trouve

      Supprimer
  4. une lecture déjà repérée qu'il me faut désormais me procurer...

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup ce qu'il fait en adulte. Je la lirai

    RépondreSupprimer
  6. Je suis très intriguée, limitant moi aussi Zep à Titeuf mais ton avis vient confirmer que je dois changer de point de vue. ;) Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tes réticences, nous avons été marquées par Titeuf...

      Supprimer
  7. Avec tous vos articles enthousiastes, je viens de l offrir mais sans l'avoir lu encore! Ça viendra!

    RépondreSupprimer
  8. Je ne me suis jamais penché sur la production"adulte" de Zep. Il faudrait pourtant...

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connais pas les bd "adulte" de Zep... Et la couverture de celle-ci m'aurait fait passer au large ! Pourtant le sujet m'intéresse.

    RépondreSupprimer
  10. Je l'ai à la maison, mon homme a beaucoup aimé, mais je n'ai pas encore sauté le pas... Vivement que j'ai un peu plus de temps pour me lancer !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Vos petits mots font plaisir à lire!

Articles les plus consultés