Je vais rester [BD]

J'ai lu cette BD il y a quelques semaines. Je l'ai lue de façon contemplative. Comme invitée à observer, regarder, découvrir la vie d'une inconnue.


Une BD qui rappelle que la vie n'est pas linéaire, les sentiments non plus, il n'y a pas une façon de réagir.


Présentation de l'éditeur

C’est l’été, Fabienne et Roland arrivent à Palavas pour une semaine de vacances. Il a tout organisé, réservé, payé et noté dans un carnet les moments importants du séjour. Un accident tragique survient alors qu’ils n’ont pas encore déposé leurs bagages à l’appartement... et elle se retrouve seule. Contre toute attente, elle décide de rester sur place et faire ce qui était prévu. Son hébétude et son déni laisseront-t-ils de la place à l’imprévu ?...

Mon avis


Fabienne se retrouve face à face avec la mort de manière inattendue. Sitôt arrivés à Palavas, son compagnon décède de façon brutale. Fabienne récupère le carnet de Roland et décide de respecter le programme qu’il avait prévu pour eux.





Fabienne est surprenante, quasi mutique, j’ai guetté la souffrance, le deuil, la colère… Mais rien est tel que ce que le lecteur pourrait imaginer.

Fabienne s’offre une semaine de surprises et de découvertes, une semaine loin du deuil familial. Elle est contactée par les différentes personnes proches de Roland mais c'est au travers d'inconnus qu'elle va petit à petit trouver le "repos". Elle fait en sorte d’éviter les rencontres physiques avec la famille de Roland.


En effet Fabienne trouve du réconfort non pas auprès des proches de Roland mais avec des inconnus. Le lecteur assiste même à l’amitié naissante entre elle et un drôle d’individu. Paco est aussi bavard que Fabienne est silencieuse, il est loufoque, décalé, n’a rien de conventionnel. Il fuit les touristes et connait Palavas comme sa poche. Il va découvrir Fabienne, son histoire, en même temps que le lecteur.

Cette BD est déroutante, les couleurs sont lumineuses, le dessin, un brin effacé, est poétique. Le rythme est lent. Déni, absence… Le lecteur s’interroge souvent.

Ce roman graphique est tel une pause avec la souffrance, le manque. Je n’ai rien lu de tel auparavant, c’est unique, le ton comme le scénario. Je garde un drôle de sentiment, comment réagir à la place de Fabienne ? Il y a-t-il une façon d’être en deuil ? Est-ce que la souffrance, la peine s'expriment uniquement dans les pleurs, les cris ou bien encore l'isolement?  Le lecteur a-t-il le droit de juger?


Je vais rester
Lewis TRONDHEIM
Dessins de Hubert CHEVILLARD
Édité par Rue de Sèvres
120 pages,
18 euros


crédits: Rue de Sèvres
sp merci


La BD de la semaine, rendez-vous à retrouver chez Noukette

Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺




Commentaires

  1. Un récit qui ne laisse pas indifférent. J'aime bien cette manière de venir bousculer le lecteur dans ses certitudes. J'ai vraiment apprécié cet album :)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas sûre d'être tant bousculée que ça mais je le tenterais bien !

    RépondreSupprimer
  3. Très intrigant cet album je dois dire, à tel point que je ne sais pas si je suis tentée ou non...!

    RépondreSupprimer
  4. J'étais déjà tentée, tu confirmes! J'ai vu cet album la semaine dernière en librairie mais ai résisté à la tentation d'en tourner les pages... Je vais attendre de l'avoir vraiment en main!

    RépondreSupprimer
  5. Tu m'as vraiment donné envie de découvrir cette BD :-)

    RépondreSupprimer
  6. Mo m'avait convaincu il y a 15 jours, tu confirmes ;)

    RépondreSupprimer
  7. j'ai trouvé ça assez spécial aussi mais très bien fait !

    RépondreSupprimer
  8. Déjà repérée chez Mo et toujours très tentée. ça fait un moment que j'ai envie de découvrir le travail de Trondheim, et même si celle-ci dénote, je sens que je vais commencer par là.

    RépondreSupprimer
  9. Une BD que j'avais noté au grès des blogs et que je surligne donc

    RépondreSupprimer
  10. Acheté cette semaine.... reste à la découvrir et me laisser bercer

    RépondreSupprimer
  11. Très intriguée par ce titre déjà repéré lors de précédents mercredis BD...

    RépondreSupprimer
  12. Tu m'as donné très très envie même si je ne suis pas super fan du dessin...

    RépondreSupprimer
  13. Ce que tout le monde en dit m'intrigue, forcément !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos petits mots font plaisir à lire!

Articles les plus consultés