Les deux vies de Baudoin [BD]

J'ai découvert Fabien Toulmé avec Ce n'est pas toi que j'attendais. J'ai tellement, mais tellement apprécié cette lecture que j'ai voulu continuer à découvrir la bibliographie de cet auteur.

 





Présentation de l'éditeur

Baudouin est un trentenaire solitaire, enfermé dans un quotidien monotone. Son frère, Luc, est à l'inverse un esprit libre, voyageur et séducteur. Un jour, Baudouin se découvre une tumeur qui ne lui laisse que quelques mois à vivre. L’anti-héros décide alors de tout plaquer pour partir avec son frère. Un récit touchant sur les liens familiaux et sur le thème universel de la réalisation personnelle. 



Baudoin est juriste, il gagne très bien sa vie. Il peine cruellement à lâcher prise. Il travaille énormément et s'accorde peu de plaisirs.
Luc est l'ainé, sûr de lui, bronzé, il est médecin et travaille en Afrique. À l'instar de son frère il collectionne les conquêtes.
Malgré tout Baudoin et Luc sont frères. Ils prennent plaisir à se retrouver lors des visites de Luc à Paris.

"On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une."
Confucius

Baudoin découvre une boule sous la douche, son frère l'oriente vers un confrère cancérologue. Il lui reste 6 mois à vivre. 
Baudoin n'a jamais vraiment vécu. Il va le faire. Il part avec son frère et décide de réaliser tous les vœux écrits sur sa liste. Avant de partir en Afrique il retourne chez ses parents. 

La construction de la BD est très intéressante, des flash back sont à lire, on découvre l'enfance de Baudoin et son frère, les disputes, le premier groupe de musique... La coloriste a choisi des couleurs jaunies renforçant le voyage dans le temps.
Le dessin est simple, sans fioriture, à l'image de Baudoin. Mais il permet au lecteur de s'identifier, de s'interroger.
Est-ce que l'on vit mieux en connaissant la date de fin? En tout cas on vit différemment. Cette BD est une ode à la vie, une ode à l'amour fraternel à la fois imparfait, tendre et poignant. Fabien Toulmé réussit à faire oublier la maladie, mais elle revient comme un couperet final.

À lire absolument


Fabien Toulmé
éditions Delcourt
272 pages
25.50€

BD de la semaine chez Noukette




Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺

Commentaires

  1. Il me tente terriblement cet album!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai découvert grâce au rdv du mercredi ♥

      Supprimer
  2. Il est fort ce Toulmé... Je guette avec une grande impatience son prochain album !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi! J'ai regardé sur son site perso mais je n'ai rien vu...

      Supprimer
  3. J'espère pouvoir le lire en médiathèque.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis toujours craintive face à ce thème. Un, je suis hypocondriaque et deux, il y a souvent un côté moralisateur qui m'énerve souvent. Si ce n'est pas le cas... pourquoi pas!

    RépondreSupprimer
  5. La bibliothèque n'a ni celui-ci ni son précédent :-( il faudra que je les trouve autrement!

    RépondreSupprimer
  6. Pourquoi pas, mais je vais commencer par son précédent album.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vos petits mots font plaisir à lire!

Articles les plus consultés