mardi 18 décembre 2012

Promenons - nous ...

à Bastille ... 


le temps d'une pause déjeuner ...


 
 
 Thé ou café? Je partage ma surprise parfumée du jour !


Mon premier rendez-vous de l'après-midi était Faubourg St Antoine, j'ai donc choisi de déjeuner en me promenant (de me promener en déjeunant) à Bastille ...


  
Hormis le fait que je n'avais pas vu le grand manège qui tourne trop vite ... rien a changé depuis mon dernier passage ... sauf qu'en me dirigeant vers le Paradis du Fruit j'ai vu ça:




 Et hop ... un peu de calme juste à côté de l'effervescence parisienne  ...

 


Ma belle surprise du jour:



L'odeur du café fraîchement torréfié s'intensifie plus on approche de la boutique. Un régal olfactif!

Je n'ai pas osé prendre des photos à l'intérieur, la vieille femme est quelque peu impressionnante, puits de références caféinées ...

Mais wahou ... des sacs PARTOUT emplis de grains de café des 4 coins du monde, sur les étagères, des dizaines de boîtes et de sacs emplis des meilleurs thés Dammann Frères.
J'ai vraiment regretté de ne plus avoir de cafetière classique. Ma belle "whatelse" en plus de me coûter un bras et deux yeux en capsules (faut bien payer George hein) n'offre pas la possibilité d'utiliser le café fraichement moulu de la patronne! 
En revanche j'en ai goûté un sur place ... 1€ qui dit mieux???




Du coup en quittant cette jolie rue pavée où le temps s'arrête, je suis allée au Starbucks ... mais cette fois ci pas de café , "zust" le muffin myrtilles ...





 



J'ai profité d'être Faubourg St Antoine pour aller chez Lush , cosmétiques faits main, le magasin à lui seul donne envie ... des noms originaux, du bois ... et des SOURIRES !

 



Et une promenade citadine ne saurait être  "parfaite" sans un arrêt en librairie ...



 Je vous reparle bientôt de Tim Burton ...

 Le coin jeunesse, cosy, en retrait, du choix, de la qualité ... merci L'arbre à lettres.


J'ai appris à la libraire le décès, ce jour, de Mario RAMOS, écrivain/illustrateur pour Pastel & l'Ecole des Loisirs.

« Comme tous les enfants, je dessinais. Je n’ai tout simplement jamais arrêté. Le dessin m’a toujours aidé à vivre », écrivait-il. source Télérama

Les enfants perdent un grand auteur ...






Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits mots font plaisir à lire!