samedi 30 septembre 2017

Bonjour, j’ai un colis pour vous.


Oui étant blogueuse et consommatrice je reçois quotidiennement souvent des colis. J’ai mes petites habitudes, je connais ma factrice (à mi-temps annualisé). 





Je n’aime pas ses remplaçants, des petits jeunes impolis mais bon je fais avec. Je la préfère, elle a choisi de travailler moins pour s’occuper de sa fille unique au collège, qui a 13 ans et dont elle est très fière. Elle est toujours souriante, d’humeur égale, et d’une grande patience (oui Dieu Papa est très lent pour aller ouvrir le portail). 



Je le fâche souvent en lui disant que ce n'est pas correct car les tournées sont très longues et que les heures supplémentaires non-rémunérées ☻  



Et pour les autres colis il y a mon livreur préféré. Je n’arrivais pas à lui donner d’âge, aujourd’hui je pense qu’il a environ 55 ans. Il vient du Cameroun, il est à son compte avec son associé. 
Il a quatre filles, la grande a 30 ans, a un master en économie, est mariée et maman, la seconde a 23 ans et fait un master en assurances en alternance, la troisième est en BTS esthétique et la petite dernière est en seconde. 
Ils habitent, avec sa femme, en HLM en région parisienne. Il aurait aimé résider ailleurs mais il a mis un point d'honneur que ses filles bénéficient d’un enseignement de qualité, du coup elles ont toujours été scolarisées en privé. Sa femme ne travaille pas. Il commence ses tournées entre 7 et 8h (au plus tard) et finit à 22h le soir. Il ne travaille pas le lundi.


Il est d’une incroyable gentillesse, il me cache mes colis lorsque je suis absente, me demande toujours comment je vais, si je suis fatiguée… Il porte un regard doux et sage sur la vie, l’éducation. Selon lui des parents, qu’importe leur origine, leur lieu d’habitation, ne peuvent échouer avec leurs jeunes enfants, il faut les écouter, être présents et les aimer, sans faille.


On dirait un gentil sorcier, il est intimidant, il m’impressionne par sa diction, ses mots. Il n’est pas retourné au Cameroun depuis des années. Il a dû faire un choix lorsque avec sa femme et leur fille ainée ils sont venus en France. Sa famille, restée au Cameroun, le sollicitait trop et il ne pouvait répondre à toutes les demandes… Il a le mal du pays, le vrai, celui qui ronge et qui se voit dans le regard. Mais il ne regrette rien car il pourra partir tranquille, ses quatre filles auront une belle situation et sont déjà de « belles personnes ». Je ne les connais pas mais si elles ressemblent à leur papa j’en suis convaincue.


Je ne l’avais pas vu depuis longtemps, j’étais étonnée et un peu triste. Je m'attache vite à mes petites habitudes. J’ai pensé qu’il avait perdu le marché avec colis privé (qui livre pour Amazon mais qui sous-traite et exploite des petites boites de livraison, faites ce que je dis mais pas ce que je fais car je continue de commander et en premium en plus). 

Aujourd’hui à 16h l’interphone a retenti, « bonjour, j’ai un colis pour vous », j’ai reconnu sa voix, son accent et j’ai crié , oui oui, « j’arrive je descends » et beaucoup plus vite que Dieu Papa.


M’inquiétant de sa longue absence il m’a appris qu’il avait été braqué, blessé et que son camion (un vieux trafic) avait été volé.

En plus d’avoir subtilisé son outil de travail, ses agresseurs lui ont volé tous ses papiers, ses clés de voiture personnelle… Il doit repayer 250€ pour refaire sa carte de séjour sans cela il ne sera plus en règles, il n’a plus de papier d’identité, plus de clés, plus rien…

Personne ne l’a aidé, et oui c’est un homme, un black , qui criait dans la rue, pas de quoi s’alarmer. Alors il a couru au commissariat, que je connais très bien, après 3 heures d’attente a enfin été entendu. Les policiers n’ont pas cherché à localiser son téléphone.
Comme tous ses numéros étaient dans son téléphone il n’était pas en mesure de contacter sa famille. Comme la police est débordée, que ce monsieur est très discret, il n’a pas demandé à ce que l’on le ramène chez lui. Je vous rappelle qu’il était blessé (au bras notamment).
Il est rentré chez lui en alternant course et marche durant 2h à plus de 22h. Il s’est remercié d’être sportif car son cœur faisait « boom boom ».


Je le remercie pour ses sourires, sa sagesse, sa foi qui l’aide à penser qu’il y a du bon dans chacun, je suis athée et la colère gagne souvent chez moi. 
J’espère que lundi il pourra refaire sa carte de séjour, sa carte vitale, son permis, qu’il rencontrera des personnes avec un aussi grand cœur que le sien pour l’aider.


J’espère égoïstement, qu’il va continuer, encore longtemps, de travailler et qu’il n’est pas prêt d’arrêter de sonner chez nous ♥

Je ressemble beaucoup à mon papa qui pense qu’on apprend et s’enrichit de tous, une fois de plus, à 35 ans je dois écrire qu’il a raison.



Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺





Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. On a ses habitudes et on s'attache à ces personnes qui finalement ont un coeur immense !
    Ce Monsieur me fait penser à mes parents, qui se sont toujours démenés pour que nous fassions de grandes études (nous sommes tous les 3 diplômes d'un bac+5). Je trouve cela injuste ce qui lui arrive...y'a des kékés qui s'en sortent toujours à bon compte et les gens honnêtes qui trinquent...Je lui souhaite de tout coeur de pouvoir refaire ses papiers sereinement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ♥ Je l'ai raté aujourd'hui, je le verrai mardi, j'espère que tout se passera bien demain...

      Supprimer
  2. Si ce monsieur lisait tes mots il serait touché et il aurait raison. Et il aurait une raison de plus de continuer ce travail.
    Je lui souhaite d'avoir de nouveaux tous ces papiers.

    RépondreSupprimer
  3. Oh, c'est tellement moche ce qui lui est arrivé ! J'espère qu'il va vite pouvoir refaire ses papiers.

    RépondreSupprimer
  4. ton billet me touche beaucoup <3

    RépondreSupprimer
  5. Ton récit est très touchant ! J'espère que tout ira bien pour lui <3.
    bises

    RépondreSupprimer

Vos petits mots font plaisir à lire!