vendredi 14 avril 2017

Momo, tome 1 [BD]

Je me suis rendue en librairie pour commander la suite de mes mangas. J'échangeais avec le libraire lorsqu'il m'a présenté son coup de coeur: Momo. J'ai flashé sur la couverture.



 


Il m'a rapidement décrit cette petite-fille, j'ai tilté, une petite-fille? Ce n'est pas un garçon. Momo est une enfant de 5 ans qui habite avec sa grand-mère.


Présentation de l'éditeur


« Hey le bon dieu ! Dis à mon papa qu'il faut qu'il rentre vite ! Et dis-lui que je lui fais des gros bécots ! Et mamy aussi, elle lui fait des bécots ! ... Même si elle pique un peu... »

Avec Momo, Jonathan Garnier et Rony Hotin recomposent le parfum inoubliable de l'enfance. Le temps des copains, des découvertes, des petites bêtises, des grands bonheurs et des gros chagrins. Le temps aussi d'un émerveillement constant que contrarient parfois les réalités du monde adulte.





Momo habite chez sa grand-mère, elles passent beaucoup de temps sur le port à regarder les bateaux. Elle attend son papa.
Les planches sont fabuleuses et conduisent les lecteurs dans un univers digne des plus grands studios de films d’animation japonais (Miyazaki ♥). Mais non l’histoire se déroule dans un petit village normand.


 



Momo a des pouvoirs magiques, pas ceux d’une fée ou d’une sorcière mais les vrais, ceux d’une enfant de 5 ans touchante et malicieuse. Elle arrive à émouvoir le lecteur par ses mots, son regard… Sa vie est un brin désorganisé, elle est sauvage, rarement bien coiffée mais belle comme un cœur. Gavroche, elle est courageuse, volontaire (notamment pour se rendre chez le poissonnier). Elle n’a pas peur de la bande des trois garçons… Elle rencontre Françoise, ado dans toute sa splendeur qui passe l’été chez ses grands-parents.


 

crédits: Jonhatan Garnier /Rony Hotin/Casterman Édition - 2017


J’ai adoré découvrir toutes ses bêtises d’enfant, sa vie dehors, elle court dans les rues de son village loin des codes urbains.

Momo c’est surtout une BD qui fait vivre au lecteur  un arc en ciel émotionnel : La joie, la peur, le rire et la tristesse. 

BD jeunesse mais dont l’adulte lecteur trouvera son bonheur et se rappellera à quel point l’innocence de l’enfance ne tient qu’à un fil. 

BD jeunesse qui met en avant les liens intergénérationnels entre Momo et sa grand-mère voutée avec sa canne. Mais aussi entre une enfant et une adolescente, Momo voit en Françoise celle qu'elle souhaite devenir.

Momo a 5 ans, elle n’écosse pas les petits pois elle "pluche les bébés pois", c'est d'une tendresse infinie!

Des jeux de mots, des mots, des maux, des dessins, des paysages, une BD qui se dévore d’une traite et se relit avec le même plaisir.
 

J'allais publier mon billet en étant la seule lectrice (de la maison) de cette BD. Mais mon grand, presque 9 ans, l'a lue avec autant de plaisir que sa maman. Tout comme moi il a trouvé que Momo ressemblait physiquement à un garçon, tout comme moi (encore) il m'a parlé de Myazaki, tout comme moi (re) il a adoré les bêtises de cette petite-fille. Je pensais que la fin le chagrinerait mais c'est un regard neuf, d'enfant qu'il a posé et c'est très intéressant de confronter les points de vue. Il est pressé (très pressé) de lire le tome 2.


Bravo pour ce message délivré tant aux adultes qu'aux enfants.


Scénario : Jonathan Garnier
Dessin : Rony Hotin
éditions Casterman
16€




crédits: Jonhatan Garnier /Rony Hotin/Casterman Édition - 2017


Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺ 



Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. ça a l'air chouette, je note. Je ne sais pas pourquoi je croyais que c'était un manga.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les dessins probablement! Ici j'ai beaucoup aimé, une très belle BD jeunesse qui touche autant les enfants que les parents.

      Supprimer
  2. J'avais déjà très envie de cette BD en voyant ta photo sur IG mais après une telle ôde c'est carrément qu'il me la faut ! Merci de l'avoir présenté et de l'avori fait avec tant de passion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de lire la suite, cela me fait le même effet que pour L'adoption alors que ce n'est pas le même sujet...

      Supprimer

Vos petits mots font plaisir à lire!