samedi 26 septembre 2015

Ma mère, le crabe est moi [Roman] [Octobre rose]

J'ai découvert Anne PERCIN avec Western Girl  et la série à succès Comment (bien) rater mes vacances. Elle connait très bien les adolescents et ses romans sont toujours très drôles. 




J'attendais avec impatience qu'elle reprenne sa belle plume. Elle a choisi d'aborder le thème très sensible du cancer, plus précisément le cancer du sein. Pour cela nous rencontrons Tania, jeune narratrice de 14 ans qui raconte sa vie avec sa maman et le "crabe". À découvrir de toute urgence.


Tania a 14 ans et demi et habite à une trentaine de kilomètres de Clermont-Ferrand (♥♥♥). Elle est au collège. Elle déteste l'EPS, en plus son prof M PARFENON les entraine pour un grand cross académique, l'horreur absolue. 
Ses parents sont divorcés, son père a refait sa vie avec une jeunette à Lyon et elle vit avec sa maman, auxiliaire de vie auprès de personnes âgées. Elle a un frère qui est à l'école de sous-officiers de la gendarmerie.
Sa mère tient un blog (triple ☺) où elle enjolive complétement sa vie (étonnant pour une blogueuse) avec ses enfants (Tania est toute seule), un chéri (lequel?) et ses merveilles en cuisine (tout est immangeable ou presque).
Tania a elle aussi un blog mais son univers est nettement moins friendly. 

Tania décide d'aller inspecter l'historique de recherche de l'ordinateur et découvre que sa maman a un cancer du sein. L'annonce faite toute arrive très vite: La mastectomie, la chimio... on suit les événements douloureux à travers Tania qui reste une adolescente à la fois trop jeune pour emmener des macarons à sa mère à l'hôpital et trop vieille pour lui faire un dessin. 
Au collège, elle décide de se dépasser dans des domaines où elle ne se pensait pas capable de fournir le moindre effort, c'est aussi l'heure des premiers émois.

C'est touchant, c'est fin et toujours très bien écrit. Anne PERCIN décrit la maladie telle qu'elle est, oui Tania n'aime pas que les mots ne soient pas dits: un cancer du sein. Elle est en première ligne pour assister aux conséquences de la chimio, aux changements physiques de sa mère. Mais Tania est drôle, pleine d'esprit et avec une sacrée répartie. J'ai ri, j'ai pleuré. J'ai été terriblement touchée par cette histoire de femmes, 42 ans c'est plutôt jeune pour affronter un cancer, mais on n'a pas vraiment le temps de se demander pourquoi, il faut se battre.

Aucun misérabilisme, de l'humour, de l'émotion, je recommande cette lecture à partager avec votre ado mais aussi vos ami(e)s. Bravo Anne PERCIN .

Anne PERCIN
128 pages
ISBN : 978-2-8126-0929-9
10.20€
dès 12 ans

Les éditions Le Rouergue sont à suivre sur facebook





Cet ouvrage est partenaire d’"Octobre rose", la campagne officielle de sensibilisation de l’Association «Le Cancer du Sein, Parlons-en! ». D’autres partenaires s’y associent comme Estée Lauder, Clinique, Marie Claire etc.
Pour la première fois cette année, un village d’informations se tiendra à Paris entre le 28 septembre et le 1er octobre. Il permettra au grand public d’aller à la rencontre des associations et de personnalités de tous horizons engagés dans la lutte contre le cancer du sein.
Anne Percin y dédicacera son ouvrage le lundi 28 septembre à partir de 17h (Centre d'informations du Trocadéro).
Pour plus de détails visitez   le site internet de l’Association


livre offert merci


Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Un roman excellent, merci pour la découverte, je l'ai lu d'une traite, il est maintenant dans les mains de ma grande fille. Bonne soirée, une lectrice.

    RépondreSupprimer

Vos petits mots me font plaisir, n'hésitez pas ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...