Mon Traître - Sorj Chalandon [BD]

Il m’est difficile de présenter cette BD sans faire référence au roman. 



 Sachez néanmoins que vous pouvez très bien découvrir la BD sans avoir lu préalablement le roman. 

Sorj Chalandon était reporter. Lorsqu’il a arrêté ses activités journalistiques il est devenu écrivain. En tant que journaliste il s’interdisait d'employer le je, ne tomber jamais dans le pathos, il retranscrivait l'actualité mais taisait ses émotions.

Pour parler de son métier et de sa ligne de conduite Sorj Chalandon explique que lors des scènes de guerre il avait un  carnet, page de droite il décrivait ce qu'il voyait, c'était son travail. Sur la page de gauche il indiquait ses ressentis. Il n'utilisait que les pages de droite pour rédiger ses articles de presse.   Plus tard, en devenant écrivain, les pages de gauche ont été utiles pour ses romans.  

« Le roman est un moyen de verser mes propres larmes ». Devenir écrivain lui a permis d’exorciser ses douleurs, toute la violence qu’il a vu durant ses années de reporter. Mon Traître est un roman, fort, celui d’une rencontre, d’une amitié, de la confiance et de la trahison. 

Ce n’est pas qu’une fiction, c’est une transcription de la réalité. Sorj Chalandon a été ami avec Denis Donaldson durant plus de 20 ans. Denis Donaldson était républicain et engagé. Il a trahi le parti et a été tué le 4 avril 2006 par des Républicains qui étaient contre le processus de paix.

Pour le roman,  Sorj est devenu Antoine le luthier car en Irlande la musique ouvre toutes les portes. Denis est devenu Tyrone.  Ce n’est pas un roman politique, ce n’est pas un roman historique, ce n’est pas un roman engagé. C’est l’histoire de la rencontre d’un homme avec une ville Belfast, ses amis, son ami.




Les enjeux pour Pierre Alary étaient importants, il devait donner vie, sur planches à ce duo si fort, recréer cette ambiance si particulière. Susciter autant d'émotions que la lecture du roman de Sorj Chalandon.


L’histoire débute en 1977, Antoine s’est rendu à Belfast, il retrouve son couple d’amis Cathy et Jim O’Leary. Il rencontre Tyrone Meehan  dans les toilettes du pub Thomas Ashe. Il lui apprend à pisser. Dès le départ Pierre Alary a su montrer l’attachement pudique de Tyrone pour Antoine, Tony le luthier français. Il l’appelle dès le départ Mon fils.
Pendant 20 ans Tony va suivre Jim et Cathy, Tyrone, leur engagement, leurs combats. Tyrone tient à garder à distance Tony de l’IRA, il n’est pas irlandais, il ne le sera jamais.

Suite à une grève de la faim des membres du parti républicain le député Bobby Sand meurt en mai 1981. Tony est très affecté. Il reçoit le soutien de Tyrone. Pierre Alary retranscrit à merveille leurs échanges, toujours modérés, au bord du lac. Leur amitié atteint son paroxysme, l’ambiance est parfaite, les dessins suffisent.
Les amis vont vivre bon nombre d’épreuves, la mort de Jim est terrible. Lorsque Tony découvre à Paris que son ami est un traitre depuis 1981 il ne comprend pas. Le lecteur non plus, ses interrogatoires apportent peu de réponse. 

« Le salaud, c’est parfois un gars formidable qui renonce »
Tyrone 

Tony pourra revoir une dernière fois Tyrone avant sa mort, cette dernière séquence est elle aussi très forte.

La BD reprend la construction du roman, les séquences chronologiques (l’arrivée du luthier en Irlande, la grève de la faim…) alternent avec l’interrogatoire de Tyrone (en 2006). Le lecteur sait donc dès le départ que Tyrone est un traître. Paradoxalement cela n'empêche pas de s'attacher à Tyrone, au contraire, la question est : Comment peut-il être un traître? 


 

Bravo à Pierre Alary pour le choix des séquences, ses dessins, le regard de Tyrone est celui que j’imaginais en lisant le roman. La BD n’enlève rien aux mots de Sorj Chalandon, elle les fait vivre. Elle donne envie de se rendre à Belfast, de voir si le Thomas Ash a existé ou existe encore, d’aller au lac ou bien encore à Killybegs. 


Merci à Pierre Alary pour ses dessins vifs, ses décors monochromes, il a su être à la bonne distance des héros. Pour conclure, cette adaptation réussie fait honneur au roman de Sorj Chalandon.

Pierre Alary
d'après le roman de Sorj Chalandon
éditions Rue de Sèvres
114 pages
20€


Sorj Chalandon, par la suite, a souhaité donner la parole à Denis. Il a donc imaginé une fiction Retour à Killybegs qui laisse le Traître s'exprimer.  J'espère que ce deuxième roman sera aussi adapté.


La BD de la semaine, rendez-vous à retrouver chez Noukette

sp offerts merci



Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺

Commentaires

  1. Je ne savais pas pour cette "suite" que j'ai très envie de découvrir également. Le temps est venu pour moi de lire le roman. Car j'ai beaucoup aimé cette adaptation, très réussie, qui tient bien le lecteur en alerte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui une "suite" ou plutôt un changement de narrateur.La parole est laissée au traitre.

      Supprimer
  2. ce sera ma lecture de la semaine prochaine :) je suis curieuse !!

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai jamais lu Chalandon, je vais sans doute commencer par ses romans !

    RépondreSupprimer
  4. Comme Hélène, je n'ai encore rien lu de Sorj Chalandon, je me pencherais plutôt sur ses romans pour commencer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La BD permet aussi de découvrir l'univers de l'auteur... Si tu commences par ses romans mon préféré est Le quatrième mur.

      Supprimer
  5. Moi je n'ai lu que Retour à Killybeggs, mais je compte lire Mon traitre et pourquoi pas cette adaptation en BD mais je ne sais pas dans quel ordre.

    RépondreSupprimer
  6. J'avais aimé l'adaptation du Quatrième mur alors que je n'ai pas réussi à aller au bout du roman... Je tenterai ce Traître, ça me donnera peut-être l'envie de relire Chalandon dans le texte ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le quatrième mur est de mes romans préférés, je suis étonnée, souvent je me retrouve dans tes avis littéraires ☺

      Supprimer
  7. Je n'ai encore rien lu de Sorj Chalandon (ouf, je ne suis pas la seule!) mais ai un roman dans ma PAL (La promesse).
    Avec cet album, tu me donnes très envie de le découvrir. J'irai certainement directement à l'étape BD d'ailleurs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bien La Promesse mais pas mon préféré, tu me donneras ton avis? N'hésite pas pour la BD.

      Supprimer
  8. déjà repéré la semaine dernière, j'attends qu'il arrive dans ma bib !

    RépondreSupprimer
  9. J'ai beaucoup entendu parler du roman mais je n'ai jamais lu cet auteur alors la BD m'intéresse bien ;)

    RépondreSupprimer
  10. Très envie de lire le roman d'abord. La BD a l'air superbe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'un ou l'autre, cela n'a pas d'importance mais tu vas te régaler!

      Supprimer
  11. J'aime beaucoup Sorj Chalandon et cette bd me fait de l'œil depuis que je l'ai vue en librairie ! Mais je n'ai pas encore lu le roman, je l'ai d'ailleurs acheté lundi pour le lire très bientôt et prolonger avec la bd. Retour à killybegs sera aussi adapté en bd par Alary, des dires de mon libraire bd ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Sorj ❤❤❤
    Je n'ai pas (encore) lu ce roman et je préfère passer d'abord par les mots avant les bulles. J'ai l'impression de mieux saisir l'histoire dans son entièreté.
    Et tu as raison, les dessins sont beaux!!

    RépondreSupprimer
  13. J'ai lu tous les romans de Sorj Chalandon ou presque. C'est un auteur que j'affectionne tout particulièrement. Il va falloir que je me penche sur cette adaptation et sur celle du quatrième mur aussi.

    RépondreSupprimer
  14. Je disais à Mo' que je voulais d'abord lire le roman mais comme je change d'avis comme de chemise et que vous savez me donner envie...

    RépondreSupprimer
  15. J'avais beaucoup aimé Mon traitre mais encore plus retour à Killybegs. Par contre, je me fais un plaisir de lire cette BD.

    RépondreSupprimer
  16. J'ai reçu ce titre mais dois lire le roman avant !
    Il me tarde !

    RépondreSupprimer
  17. Je n'ai pas lu le roman mais cette BD m'attend et je m'en réjouis, forcément !

    RépondreSupprimer
  18. Jamais lu de Chalandon, mais les BD pourraient être un bon moyen de commencer la découverte !

    RépondreSupprimer
  19. Lire le roman d'abord ? La bd ? Je me tâte, mais vous me donnez envie avec vos billets !!

    RépondreSupprimer
  20. Je voudrais lire le roman avant, j'ai dit que 2018 serait "chalandonesque" pour moi! :)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Vos petits mots font plaisir à lire!

Articles les plus consultés