mercredi 10 mai 2017

Les petites victoires, Yvon Roy [BD]

Une BD qui prend aux tripes! Le ton est donné. Yvan Roy, québécois, a dessiné l'histoire de son petit garçon Olivier.




Le lecteur découvre le quotidien de ce petit garçon différent, il est autiste.


Tout commence "normalement", une femme, Chloé et un homme, Marc tombent amoureux et décident de concevoir ensemble un enfant.





Il nait en même temps que la fille de copains, les parents se projettent, ils seront en couple plus tard, si Olivier est assez bien ☺☺ Mais Olivier grandit et il apparait différent, ne s'intéressant qu'à Rififi le lapin à la télévision.

La sentence tombe, le père décide de ne pas se laisser abattre. Il va emprunter des chemins de traverse pour proposer à son fils un quotidien différent que celui qui lui semble voué.


Marc et la maman d'Olivier se séparent, mais les deux s'étaient promis de toujours rester proches en cas de séparation, ils tiendront leur promesse.  Il peut compter sur son ami pour rester encore, par moments, un adulte un brin rêveur et peu mature.



 
Ce dernier ne supporte pas une poussière dans la baignoire? Et bien son papa va mettre des poussières dans le bain jusqu'à ce qu'Olivier s'en amuse. Même chose pour le regard. Olivier va combattre une à une les peurs de son fils, lui apprendre à s'exprimer.



 
Olivier grandit, il intègre un établissement spécialisé, puis à force de travail et de patience une école "normale". 

À six ans son père supprime la télé de son domicile, Olivier doit jouer, colorier et faire du sport! Ils s'inventent des "traditions", des rituels chargés d'amour père/fils. Mais Olivier ne fait toujours pas de câlin.

Yvan Roy a dessiné le combat de son fils mais aussi le sien, il a dû apprendre à oublier les projections que tout parent a concernant son enfant. 

Il a dû apprendre à aimer, à accompagner, à guider un enfant différent. 

Il a dû apprendre à innover, loin des conseils des professionnels mais toujours dans l'intérêt de son fils.

Il a dû apprendre à être un papa solo tout en formant une famille. 

Cette BD n'est pas un guide ayant pour titre caché "comment faire avec l'autisme", ni un manuel médical. C'est l'histoire d'un papa novice qui ne connaissait rien aux enfants et encore moins l'autisme. 
 
Cette BD est poignante, elle touche en plein coeur le lecteur. Les dessins ressemblent à Marc, adulescent, ils accompagnent avec justesse le texte. Ni naïfs, ni réalistes, sobres, modestes, en noir et blanc, pudiques, à l'image de ce témoignage.


 "La vie est magnifique" répète souvent Marc, cette BD en est la preuve, une ode à l'amour paternel, bravo.


Yvon Roy
éditions Rue de Sèvres
160 pages
17€  



sp merci


 

Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Tu me donnes envie de découvrir. Cette bd a l'air magnifique et bouleversante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tant que maman je l'ai trouvée extra, en tant que prof aussi, elle montre à quel point l'investissement familial conditionne les petites victoires des enfants, bref un indispensable!

      Supprimer
  2. Je ne suis pas très BD mais tu me donnes envie de la découvrir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai dévorée, et relue... Je n'étais pas BD avant d'avoir mon fils qui m'a donné envie de découvrir plein de choses, je ne le regrette pas.

      Supprimer
  3. Bonjour,

    Je passe vous dire merci pour ce beau billet!

    Yvon Roy


    Au plaisir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci d'avoir pris le temps de laisser un petit mot, je suis touchée. Merci aussi pour ce témoignage. Belle vie à votre jolie famille.

      Supprimer

Vos petits mots me font plaisir, n'hésitez pas ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...