jeudi 23 juin 2016

L'ambivalence de tes 8 ans

Aujourd'hui mon tout petit tu as 8 ans, je ne suis plus la jeune maman effrayée que j'étais en juin 2008, j'ai grandi et mûri à tes côtés, un peu comme toi d'ailleurs.




Cette année est certainement la plus difficile depuis ta naissance, tu as grandi, trop vite, tu oscilles entre l'enfance et les prémices de la pré-adolescence, petit et grand, triste ou joyeux, pas facile de te cerner.


Cette année tu as voulu de l'indépendance, tu es parti en classe de découverte, tu as fait un stage de foot, tu es heureux dès que tu peux partir de la maison. Il faut bien que je me rende à l'évidence mon bébé a envie de s'envoler.
Sauf que tu es encore trop petit pour toutes les libertés, et tu as beaucoup de mal à comprendre le non, jamais du premier coup et j'ai très souvent besoin de le répéter.
Tu as des problèmes de sommeil, il n'y a pas un soir où tu t'endors facilement, et là encore nous sommes impuissants.
Jamais puni, cette année tu as enchainé les punitions de tablette, de DS, de console (Dieu Papa a eu la PS4 et Fifa te plait beaucoup), de télé... Mais cela t'est égal. Tu ne laisses rien paraître, je passe mon temps à te demander si tu es heureux, j'apprends à connaître le jeune garçon que tu deviens.

Cette année tu as lu tous les albums de ta soeur, tu t'es amusé dans le bain avec elle comme si toi aussi tu avais 2 ans,
Elle est indispensable à ton équilibre, c'est la seule personne qui te manque lorsque tu t'éloignes de la maison ♥
Elle, si explosive, si entière, toi si introverti, vous vous aimez tendrement et c'est notre plus belle fierté.
Tu es son modèle, elle t'imite du matin au soir grâce à toi elle progresse de jour en jour, nous t'avons vu protecteur lorsque des enfants n'étaient pas gentils avec elle, merci ♥



 


Cette année tu as dû forcer pour décrocher ta deuxième étoile, forcer pour plaire à Dieu Papa sur les terrains de foot ou les parcours de golf.
Cette année tu n'as pas encore eu besoin de forcer à l'école, tu nous surprends chaque jour par ta mémoire et tes facilités de compréhension.
Tu n'as pas encore le goût de l'effort, mais j'ai envie de dire "tant mieux", la vie est douce et belle à 8 ans, tu as bien le temps d'en voir les mauvais côtés, car mon chéri tu les rencontreras tôt ou tard.
Tu es ce petit garçon aux grands yeux, ce petit garçon qui me demande immédiatement si je vais bien lorsque je me cogne (et ça arrive souvent), tu es ce petit garçon qui rappelle à Dieu Papa de m'acheter des fleurs.

Cette année tu as appris 2154123216541 blagues que tu te plais à nous raconter inlassablement.
Mauvais joueur, jamais tricheur, tu t'énerves vite mais tu comprends au fur et à mesure que si tu veux jouer avec tes parents, ou tes copains, il faut savoir perdre.
Intéressant et intéressé tu es une mine de savoirs, tu as une culture impressionnante pour ton âge, tu me fais penser à ta tata (ma soeur) en trouvant des fautes d'orthographe dans les livres.
Tu as des envies de grands voyages (l'Australie, le Costa Rica...), tu passes des heures à jouer au Lego dans ta chambre, à trier tes cartes Pokemon, tu es un poli-collectionneur : figurines, timbres, pièces de monnaie, pierrettes, Pokemon, images panini... 
Ta grande passion en ce moment est le football, la surprise a été de taille, tu as été voir un match de l'Euro avec Dieu Papa au Vélodrome: France-Albanie. Tes yeux en brillent encore.





Beau, grand je continue de t'apprendre par coeur, 8 ans après, je ne me lasse pas de te regarder, tes oreilles qui rougissent, tes grains de beauté, tes poignets fins, tes belles fesses bombées, tu grandis de jour en jour.
Tu m'apprends à être maman, à lâcher les rênes, à te faire confiance, à t'écouter lorsque tu te décides à me parler, à cadrer ton univers.

Cette année j'ai été ton réceptacle à mensonges, tu m'as confié tes petites et grandes bêtises.
Tu es lunaire, tu es toujours très loin, tu as cette capacité à laisser s'échapper ton esprit, où? Nous l'ignorons. Physiquement présent mais dans la Lune, même bien plus loin.

J'espère que tu auras toujours confiance en moi, que tu vas apprendre à exprimer tes émotions, tes ressentis.
Tu as transformé la jeune adulte que j'étais en maman, tu es ma vie, mon souffle, mon ange, mon démon, mon tout et je t'aime à l'infini mon doux, mon hypersensible, mon grognon ♥


Joyeux anniversaire mon loulou d'amour


8 ans:
Un livre par jour,
Des tonnes de BD, de mangas,
Des dizaines de jeux de société,
Des parties de Fifa, 
Des parties de Minecraft,
Des heures de Lego, 
Des parcs d'attraction,
Des sorties, des spectacles,
Du foot, des voyages,
Une vie bien remplie ♥




Merci de nous suivre ♥







Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. 8 ans, c'est l'âge où la petite enfance est loin et où arrive tout doucement l'adolescence : mon Grand a 8 ans et demi et il a beaucoup changé ces 6 derniers mois. Prépare-toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais je te crois sur paroles, cette année a été riche en changements!

      Supprimer
  2. Un année un peu compliquée mais tellement riche !
    Très belle déclaration d'amour <3
    Joyeux anniversaire à ton grand !
    Des bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui plus compliquée que les 7 précédentes^^ merci des bisous

      Supprimer
  3. Je rattrape mon retard. <3 <3 <3 C'est beau. Happy 8 à Loulou. Je retrouve d'E en lui pour le côté rêveur et taiseux, les envies de liberté et la pré-adolescence...
    Plein de bisous à vous

    RépondreSupprimer

Vos petits mots me font plaisir, n'hésitez pas ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...