mercredi 13 avril 2016

Sauveur & Fils , Marie-Aude MURAIL

Je vous présente aujourd'hui une lecture différente des albums lus avec mes enfants. Un roman jeunesse à offrir  dès 12 ans.




Ce dernier m'a rappelé pourquoi je suis tant attachée à cette grande dame de la littérature jeunesse: Marie-Aude MURAIL.



J’ai onze ans et je viens d’arriver dans un immense ensemble scolaire qui va du collège aux classes préparatoires. Je suis en 6ème et mon endroit préféré est le CDI, je m’y rends tous les jours.  J’ai quitté ma petite école primaire avec sa petite bibliothèque et ses emprunts hebdomadaires. Je découvre un lieu chaleureux avec des milliers livres. La documentaliste me fait découvrir Marie-Aude MURAIL, les premières éditions de l’école de loisirs.

Nos amours ne vont pas si mal, L’assassin est au collège, Sans sucre merci… Je les ai tous lus, tous ses livres me transportaient, me permettaient de découvrir l’être humain, la pluralité des personnalités, les sentiments ambivalents, les différences sociales…  J’ai lu tous ses livres durant mes quatre années de collège.

Au lycée je l’ai délaissée, privilégiant les classiques. Nous nous sommes retrouvées bien plus tard avec Miss Charity un livre magnifique mettant en scène une petite fille surprenante dans les années 1880 en Angleterre… Oh, boy ! est l’un des romans jeunesse que je préfère….

Je pourrais tous les présenter, et aujourd’hui la relève est assurée.

Mon fils a dévoré en début d’année La bande à Tristan, livre adapté aux enfants scolarisés en primaire qui découvrent  les « bandes », les « groupes »,  qui sévissent dans les écoles. Pour mon fils  c’est la bande à Lucas. Ce titre lui a beaucoup plu et lui a permis de mettre des mots sur son vécu.
J’ai dernièrement acheté Charles DICKENS, Marie-Aude MURAIL nous raconte l’enfance de ce grand auteur, avec son style, son don particulier pour transmettre une multitude d’émotions à ses lecteurs. Il le lira cet été ♥

Je m'égare, revenons-en au roman du jour, le petit dernier Sauveur&Fils.


Sauveur SAINT-YVES est psychologue clinicien, il est docteur. Il reçoit ses patients dans son cabinet annexé à sa maison. C'est un grand homme noir né en Martinique. 


Il accueille bon nombre d'enfants et d'adolescents. Tel un catalogue des maux de notre société Marie-Aude MURAIL donne naissance à Margaux qui pratique le  cutting (scarification), Madame POUPARD et ses délires qui la conduisent souvent à l'hospitalisation psychiatrique laissant de côté son fils Gabin (élevé devant les jeux vidéo), Ella âgée de 12 ans qui voudrait être un garçon, Cyrille âgé de 9 ans qui souffre d'énurésie, la famille Augagneur qui doit rester une famille malgré une séparation et la nouvelle relation de la maman avec une femme... Tous défilent tout au long du roman dans le Cabinet du Docteur SAINT-YVES.

Ce dernier a perdu sa femme et vit avec Lazare. Son fils écoute en secret les consultations de son papa. Il aime les blagues, son ami Paul et les hamsters.  

Les cordonniers sont souvent les plus mal chaussés. Sauveur SAINT-YVES est généreux, à l'écoute de ses patients, prêt à recueillir un enfant dans la peine (Gabin) mais il y a des loupés avec son propre fils. Il n' a d'ailleurs pas réalisé que Nicole, l'ancienne nounou, était raciste, mais comme c'étaient des noirs pas comme les autres elle avait fait une exception.

À cela s'ajoutent des menaces anonymes déposées dans le jardin, Sauveur devra prendre de grandes décisions, et souvent la sérénité passe par un retour aux sources.

Marie-Aude MURAIL prouve à nouveau à ses lecteurs sa connaissance de l'être humain, j'ignore comment elle arrive toujours à me toucher, m'émouvoir à travers ses personnages. Ils sont tous soignés, chacun doté d'une personnalité forte. Jamais un personnage, même secondaire, n'est lisse. 
Elle livre ici une présentation réaliste de notre société, une description parfaite de la complexité de l'homme, qu'il soit enfant, adolescent ou adulte.
Parfois en tant que parents nous ignorons comment aborder tel ou tel sujet avec nos enfants, les livres de Marie-Aude MURAIL sont de bons médiums. Les mots sont justes, jamais de surenchère, ni de misérabilisme. Nul n'a son talent pour peindre notre environnement tel qu'il est. Les relations père-fils, le deuil pour le parent, comme pour l'enfant, le racisme quotidien pour l'enfant et le parent du fait d'une couleur de peau qui diffère du blanc, la perte de la culture insulaire, autant de problématiques que l'on retrouve dans notre quotidien. 

Marie-Aude MURAIL maitrise l'empathie à la perfection, j'admire ses qualités d'écoute, sa générosité qui lui permettent d'écrire de si beaux romans.

Sauveur&Fils Saison1 laisse présager (espérer) un second tome, dépêchez-vous! Sauveur, Lazare, Louise, Paul, Gabin me manquent déjà.


Sauveur&Fils
dès 12 ans et jusqu'à au moins 34 ans



L’École des loisirs n'est pas partenaire du blog mais j'ai eu l'immense bonheur de gagner un concours sur la page Facebook de la maison d'édition. J'ai donc reçu les épreuves de ce roman dévoré durant mes vacances de février. Un grand merci.





rendez-vous proposé par Devine qui vient bloguer


Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺


Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Idem... Mes années collège j'ai tout lu avec une tendresse pour les Emilien,elle et Susie Morgenstern ont illuminé mes lectures, j'ai hâte de découvrir ce nouvel ouvrage !
    ps : j'adore ta tasse ( tu sais pourquoi) mais ausis ton marque page extrait d'une super bd que j'ai adoré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais pour la tasse ♥ J'ai adoré le roman initial et je me laisserai bien tenter par la BD, bises

      Supprimer
  2. Je découvre totalement. (C'est la honte?) J'aime beaucoup tes égarements <3 Du coup, tu donnes envie de découvrir ses livres. Je ne sais pas si je dois commencer par son dernier. Tu me conseilleras de vive voix ;-) Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors un grand oui pour le dernier, très adulte, ou alors Miss Charity !

      Supprimer
  3. J'avais pas vu ton article ! Moi aussi j'ai beaucoup aimé. Et Oh boy ! est mon roman préféré d'elle et Miss Charity mon autre préféré (son histoire ressemble beaucoup à celle de Beatrix Potter d'ailleurs).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons énormément de goûts communs! Oh Boy je vais le relire demain, juste pour le plaisir.

      Supprimer

Vos petits mots font plaisir à lire!