jeudi 20 octobre 2016

Ma toute petite

J'avais dit stop aux articles "mois-nniversaire" complètement niais de maman gaga (j'en ai écrit 25 sur le blog, un pour chaque mois et un pour ta première semaine).






Des deux ans fêtés en mai je me suis retrouvée devant la porte de ta salle de classe en septembre: La toute petite section, une décision familiale qui m'inquiétait énormément. Tu as tout de suite adoré l'école, je ne vais pas en reparler, enfin si car nous avons vécu l'inverse pour ton frère qui n'avait pas fait de toute petite section ... J'étais donc septique. Toi c'est totalement l'inverse, tout est mieux à l'école.


Ces quelques mois je t'ai vu grandir à la vitesse grand V.


À l'école tu as appris à chanter tous les jours, à écouter toutes les paroles récitées par la maitresse pour les répéter (avant tu ne chantais pas une chanson entière).

À l'école tu as découvert les enfants de ton âge (et d'un an de plus), tu as des copains et des copines, tu connais les prénoms de tous les élèves de ta classe (et ils sont nombreux). 

À l'école tu as appris à intégrer un groupe, la vie en collectivité... Je me demande comment tu peux être aussi mignonne en classe et si intense à la maison, vraiment.

Tu nous racontes toutes tes journées, ce que dit la maitresse...
Tu fabules, inventes ("non je ne suis pas une menteuse"), mais si ma fille surtout lorsque tu nous dis que M* la voisine de classe de ton frère t'embête alors que tu ne l'as jamais vue. Tu détestes toujours autant ne pas être au centre de l'attention à la maison.

À l'école tu as participé activement à ta première journée verte (nettoyage des déchets...), à ta première semaine du goût -la pomme dans tous ses états-, nous avons eu ta première photo de classe,la première photo avec ton frère ♥

À l'école tu as ramassé des feuilles d'automne, ramassé des marrons chez les grands-grands (au collège)...

À l'école tu as appris à compter (loin, loin, loin merci maitresse), à reconnaitre ton prénom.

À l'école tu es la plus petite des 4000 élèves et rien ne t'effraie, tu tires ton sac-à-dos avec une assurance et un regard que personne ne s'amuse à défier.

À l'école tu as séduit les maitresses, le personnel ♥♥ Les pauvres si elles savaient...

Nous sommes fiers de notre toute petite fille si autonome, pas un seul accident depuis la rentrée, pas une fois, à la cantine tu te débrouilles comme une chef, tu veux même un couteau à la maison (on va attendre hein).


Peux-tu m'expliquer pourquoi, ma toute petite fille, ton caractère explosif ne ressort qu'en notre compagnie? 


À la maison tu demandes à être occupée non-stop,
À la maison tu ne supportes pas le non, ni d'être contrariée, tu te couches encore par moment par terre (c'est revenu),
À la maison tu ne marches pas tu cours (pieds nus sinon ce n'est pas drôle),
À la maison tu es pleine de TOC (notamment pour les pyjamas, les doudous...#ausecours)
À la maison tu confonds systématiquement la sieste avec la nuit donc il te faut ton pyjama et ton petit-déjeuner au réveil de la sieste #ausecours


À la maison tu veux être grande, faire tout comme ton frère (les 6 ans d'écart on s'en fiche hein...), tu écris dans tes carnets, tu veux faire des devoirs, tu piques sa console en cachette et vas te planquer (tu n'es pas discrète), tu manges sur les mêmes chaises que nous (très très hautes), tu veux même boire de l'alcool (pour ton information nous ne buvons pas d'alcool à 70° mais du vin mais c'est aussi interdit pour toi).

Tu adores aller à Paris, voir des spectacles, sauter dans les flaques d'eau, jouer à cache-cache.

Tu pourrais passer des heures à dessiner, colorier, peindre, coller, essayer de découper, relier, recomposer, assembler ...

Tu aimes Sam le pompier, les princesses (enfin les Reines), Balthazar, Pépin, Billy ("Haut les pattes"), Astérix mais pas Obélix.
 
Tu aimes rire, les chatouilles, les bisous qui pètent, les gros câlins, les petits câlins, les "je t'aime", les compliments, tu n'aimes pas lorsque je te dis "je ne suis pas contente" cela marche bien mieux que le coin....

Tu es adorée, vénérée et adulée par ton grand-frère qui t'appelle 'mon petit bébé' ou 'mon gigot' pour te faire rire en te portant.

Le mercredi tu mets tes baskets, tu prends un ballon de foot et toi aussi tu vas à l'entrainement, tu as enfin compris que tu n'avais pas le droit d'aller sur le terrain, pour cela il a fallu te priver d'entrainements à deux reprises.

Tu adores les catalogues de Noël, tu sais exactement ce que tu veux (et ce que tu ne veux pas).

Tu parles tout le temps, sur tout, tu ne t'arrêtes JAMAIS, tu détestes lorsque tu ne fais pas partie d'une conversation.

Tu refuses de demander l'autorisation de sortir de table comme ton frère le fait depuis toujours, et je suis obligée de te menacer de ne pas aller à l'école pour que tu acceptes de te brosser les dents #ausecours

Tu adores nous dire 't'es content papa', 't'es contente maman', tu es un clown.

Tu ne dormiras pas si nous n'avons pas suivi à la lettre ton rituel et lu trois livres (tu me rappelles quelqu'un).


Être ta maman est chaque jour une nouvelle découverte, tu remets tout ce que je pensais acquis en question, tu me surprends, m'énerves, m'agaces, me fatigues mais tu es la seule à pouvoir toucher mon coeur comme tu le fais d'un simple regard ma mowgli. 

Nous faisons tout pour t'offrir la liberté dont tu as besoin pour grandir, tout en t'apportant sécurité affective et éducative indispensable à ton développement.


Bouillonnante, explosive, tendre, curieuse, maline, j'aime te retrouver toute petite et touchante dans tes moments de relâchement, je t'aime bien plus que  Peter Pan aime les enfants perdus ou toi le chocolat.




Ce mois-ci nous avons entendu (celles dont je me rappelle, il faut absolument que je les note)

 
'maman tu as une crotte de nez, tu pourrais te moucher', 
'***** tu as pété ça sent vraiment trop mauvais', 
'c'est incroyable tu me rends mon ballon',
'tu m'énerves', 'je ne veux pas, t'as Pompris?', 
'mais si maman t'es malade tu tousses et je suis le doktor', 
'pas tout de suite attende' (un mix entre attendre et attendez)
'pousse toi papa c'est ma place'
' c'est Sassa (Sacha) le plus beau il est trop mignon Sassa, et M**** il ne fait que des bêtises, il est puni chez les moyens'
'Lui c'est un Yokai mignon' ☻
'Maman d'amour, papa d'amour, loulou d'amour', 
'Mais si t'es contente, je suis un bébé d'amour'


 J'avais dit plus de gnangnan et bien c'est râté


Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram
 


Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. moi j'adore les billets gnan-gnan ! que d'amour <3

    RépondreSupprimer
  2. C'est fou cette différence école/maison !
    Voilà une très jolie déclaration d'amour, pas du tout niaise, à ta mini tornade^^
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle ! Ah oui je confirme la différence ecole maison... Une sacrée coquine

      Supprimer
  3. Bah c'est bien le gnan gnan :)
    Chez nous aussi la phrase qui marche mieux que le coin c'est "je vais me fâcher". S'ensuit une série de "t'es plus fâchée maman ?" mais ça ne dure jamais bien longtemps ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore !! C est trop mignon et ses bisous tout le temps 😘😍😘😍

      Supprimer
  4. Adorable ton article moi j'adore lire des billets gnangnan ♥

    RépondreSupprimer

Vos petits mots me font plaisir, n'hésitez pas ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...