vendredi 15 juillet 2016

Les tribulations d’un petit zèbre

Loin des clichés, des idées reçues Alexandra REYNAUD livre son témoignage de maman d'enfant HPI (haut potentiel intellectuel).




Devenue une experte dans le domaine elle décrit avec beaucoup d'humour, de grincements de dents et d'analyse la vie de son fils.


Présentation de l’éditeur
 


Le mot "zèbre" a été créé par la psychologue Jeanne Siaud-Facchin pour désigner les enfants intellectuellement précoces, c'est-à-dire à haut quotient. Aujourd'hui couramment utilisé par la communauté de surdoués, il souligne sans la stigmatiser la différence dont peuvent souffrir les personnes dont le quotient intellectuel est supérieur à 130.
Alexandra Reynaud est la maman d'un petit zèbre dont le THPI (Très haut potentiel intellectuel) est découvert lorsqu'il a quatre ans.
Son blog "Les Tribulations d'un Petit Zèbre", témoigne du quotidien et du parcours de son fils, et devient une référence sur le sujet du surdouement.

Cet ouvrage retrace l'histoire de son fils Elijah depuis le diagnostic posé en 2008 jusqu'à aujourd'hui : ses passions, sa formidable soif de découverte, ses joies, sa sensibilité. Mais aussi ses peines, ses difficultés au sein de l'institution scolaire face à certains enseignants ou enfants qui ne comprennent pas ses différences et sa douance.




Je suis le blog d’Alexandra depuis des années, elle raconte son quotidien de maman d’enfant HPI mais aussi pratique une veille informationnelle sur les troubles de l’apprentissage, la précocité intellectuelle et bon nombre de thématiques liées à l’éducation. Son blog est une mine de ressources en tant que maman et enseignante.

Son livre dénote des ouvrages habituels, elle livre son témoignage sans retenue du parcours (du combattant, de guerrière) qu’elle a traversé avec son fils.

Elle narre le stress avant chaque rentrée pour savoir sur quelle enseignante allait tomber Elijah, les belles années comme les mauvaises. Les enseignants français (moi y compris) sont peu ou pas formés au surdouement, nous enseignons à un groupe classe et gérer l’hétérogénéité des élèves n’est pas chose facile. Un élève HPI est un élève aux besoins spécifiques, à travers son fils Alexandra raconte les déceptions, les railleries rencontrées tout au long de sa scolarité. Par exemple j’ai été particulièrement sensible à la mauvaise expérience qu’a vécue son fils au collège lors de l’éclipse.






Elle rappelle les besoins accentués des enfants précoces d’être rassurés par le corps des enseignants, elle narre les années d’ennui, la « tête dans la Lune », la répétition des exercices, les somatisations diverses et variées traduisant le mal-être à l’école… 
Elle cite Vian pour décrire son fils « Il était si heureux que ça faisait énormément de peine».
Elle explique le paradoxe entre l’état des savoirs des enfants et leurs cahiers (souvent brouillon)…

Son combat pour inscrire son fils à des activités où il n’a pas l’âge… les inquiétudes au collège , les dangers jusqu'à  opter pour l’instruction en famille.

La sensibilité exacerbée, les crises d’anxiété, la difficulté de trouver sa place dans le groupe, ce livre explique le parcours d’un enfant « zèbre », la vie de famille chamboulée, le rôle de parents qui s’enrichit, tour à tour maman, enseignante, amie, psychologue… 

Écrit avec le coeur d'une maman ce titre apporte aussi bon nombre de clés, de données aux parents sur les travaux inhérents au surdouement.
Une bible, une mine d'or pour les parents et les enseignants!
Son blog
Les tribulations d’un petit zèbre


livre offert merci 
 
Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits mots me font plaisir, n'hésitez pas ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...