jeudi 7 mai 2015

Pourquoi les choses ont-elles un nom? [Philo]

Et si on parlait philo avec les enfants ? 



J’ai découvert la philosophie au collège, en cinquième avec Le Monde de Sophie, mon papa m’a offert ce livre et j’en avais adoré la lecture. En terminale j’ai dévoré Platon, mon préféré est Le Banquet (vous saurez tout).


Alors lorsque j’ai découvert la Maison d’éditions Les Petits Platons j’ai été conquise.
Tout d'abord par leur catalogue, des livres pour les tout petits platons, des livres pour les un peu plus grands, des livres pour moi ☺ Tous ont pour point commun la qualité.
Nous avons lu Pourquoi les choses ont-elles un nom ?
C’est un petit peu le ciment de la maison philosophique. Et pour nous présenter les bases, le grand Platon est notre instructeur (enfin celui des petits lecteurs).


La réflexion est insufflée par une question plutôt déroutante pour des enfants :
"Pourquoi un cheval s’appelle-t-il un cheval ? »
Est-ce que c’est parce qu’il a le che-val a des che-veux ?
Ce qui laisse supposer que s’il perd sa crinière il ne pourrait plus s’appeler cheval.



Est-ce parce qu’un homme a décidé de le nommer ainsi ?
Est-ce le che-valier qui l'a nommé che-val ou bien est-ce le chevalier qui s’appelle comme cela car il est sur le cheval ?
Et que se passerait-il si les choses n’avaient pas de nom ?



Cet album invite les enfants à construire un premier raisonnement. Ils sont amenés à conduire une réflexion guidée par les questions de Platon. Ces dernières sont mises en valeur par les belles illustrations de  Junko Shibuya
De plus les rabats, les flaps verticaux, les différents formats rendent la lecture très ludique.



Au niveau du texte, pas de fioriture, l’essentiel est là. Les enfants sont très fiers d’avoir un si bel album en leur possession.

Mais, en le refermant est-ce qu’on sait pourquoi un cheval s’appelle un cheval ? Est-ce que tout le monde doit avoir la même réponse ? 



Ce n’est pas nécessaire , « parce que » n’est pas une réponse, avec de belles illustrations et une telle démonstration les jeunes lecteurs développent leur esprit critique et façonnent leur pensée.

Une lecture différente que celles habituellement proposées aux enfants (dès 4ans), elle apparait tout d'abord déroutante mais brille par sa pertinence.
Un album qui atteste de la considération que porte l'auteur aux lecteurs, un album à la fois drôle et instructif.

Bravo 


Pourquoi les choses ont-elles un nom ? 
Jean Paul Mongin
Illustré par Junko Shibuya 
 éditions Les petits Platons
dès 4 ans
14€


Vous aimez le blog? Retrouvez nous sur Facebook ou Twitter et Instagram ☺ CLIC ☺
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. C'est un album qui a eu beaucoup de succès à la maison ;-) Une très belle découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas retrouvé ta présentation je voulais mettre un lien tu peux le donner stp?

      Supprimer
  2. je l'avais vu chez lylou il me semble il a l'air top !

    RépondreSupprimer
  3. Cet album m'intrigue ! bah oui, je suis linguiste et pour répondre à cette question, on a des réponses justement ;^) Mais je comprends l'idée d'amener l'enfant à se poser des questions à choix multiples. J'essaierai d'aller voir ça de plus près.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que t'inciter, justement en tant que linguiste tu pourras apporter d'autres réponses à ce cher Platon.

      Supprimer
  4. je l'ai découvert chez Lylou et j'ai beaucoup aimé
    et rien à voir donc, mais le monde de sophie est un sacré bon souvenir ici aussi !!

    RépondreSupprimer

Vos petits mots me font plaisir, n'hésitez pas ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...