dimanche 2 février 2014

Dallas Buyers Club [cinéma]



J'étais impatiente de voir ce film. En effet j'aime beaucoup l'acteur principal,  Matthew McConaughey, qui a subi une véritable transformation physique pour ce rôle.




Ce film permet aussi de retrouver Jared Leto à l'écran. Un casting alléchant qui ne pouvait qu'éveiller ma curiosité.


Ron Woodproof est un cow boy texan, un vrai. Nous sommes au milieu des années 1980. Il aime les femmes (deux en même en temps c’est mieux), l’alcool et la cocaïne. Il est électricien et arrondit ses fins de mois en organisant des paris de rodéo. 

Suite à un accident survenu sur son lieu de travail il est hospitalisé. On lui apprend qu’il est séropositif. Il s’insurge ! Il ne peut être séropositif il n’est pas une « pédale », ne se pique pas… Il quitte l’hôpital en sachant que son pronostic vital est engagé, il ne lui reste que 30 jours à vivre.

Ses potes machos et homophobes le rejettent, il entame donc des recherches sur la maladie et découvre que l’AZT peut le soigner. A l’hôpital la jolie doctoresse lui explique que le médicament n’est prescrit qu’aux patients ayant intégrés l’essai pharmaceutique. Il s’en procure donc au marché noir.

De nouveau hospitalisé il est contraint d’arrêter l’AZT qui met en danger ses fonctions vitales.
Le décompte avance, à l’écran nous voyions le défilé des jours : 1st day, 13th day…

Il quitte tout et se rend au Mexique. Il rend visite au « docteur » Vass, ce dernier semble avoir perdu le droit d’exercer et s’occupe des plus démunis dans une sorte de dispensaire. Il explique à Ron qu’il est nécessaire qu’il change de vie, d’arrêter tout ce qui affecte son système immunitaire très affaibli et lui prescrit des médicaments non commercialisés aux États-Unis composés essentiellement de vitamines.

Ron se rétablit, va mieux et décide de se lancer dans le commerce de ces derniers. Il s’associe à Rayon, un travesti homosexuel séropositif rencontré à l’hôpital.
Le premier Buyers Club est créé. Sous forme d’abonnements les séropositifs peuvent avoir accès à des médicaments qui leur permettent de mieux vivre la maladie.
Ces traitements alternatifs contrarient l’industrie pharmaceutique protégée par le gouvernement, l’AZT doit être le seul traitement administré, même si ce dernier était mal dosé à l’époque et entrainait la mort des malades.

Ce film dénonce le lobbying des laboratoires pharmaceutiques sous Reagan, comment le gouvernement a laissé des populations entières mourir : homosexuels, toxicomanes… Ron va demander des comptes à l’Etat tout en se soignant et en permettant aux malades d’avoir accès à des traitements alternatifs plus efficaces.
Mais ce qui est bouleversant dans ce film c’est la prestation de Matthew McConaughey, il a perdu plus de 25 kg pour incarner son rôle. Du macho, détestant les homos on le voit se lier d’amitié avec Rayon (incarné par Jared Leto) mi homme, mi femme, très sensible. Les deux forment un duo détonnant. Jared Leto joue à la perfection le travesti défraichi.


On ne s’apitoie jamais sur les personnages, même si on voit leur apparence se dégrader. On suit leur combat, on les voit gérer leur entreprise. Au départ texan stéréotypé et brut,  Ron se transforme et nous livre une leçon de vie, d’altruisme et de tolérance. 

Un film qui ne tombe jamais dans l’exagération, Jean-Marc VALLÉE fuit les clichés, l’histoire pourrait paraître obsolète, surtout après Philadelphia, absolument pas, il propose un autre regard sur des pratiques plus que dégueulasses. 

J'ai vu un grand film, qui marque, qui touche, qui prend aux tripes. Ce biopic est tiré d'une histoire vraie qui ne date que des années 1980. 

Bouleversant


Dallas Buyers Club
Réalisé par Jean-Marc Vallée
Avec  Matthew McConaughey, Jennifer Garner, Jared Leto ...
Sortie le 29 janvier 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. J'ai très envie de voir ce film.
    Matthew McConaughey est un acteur qui ne m'attirait pas du tout mais entre True Detective, sa mini performance dans Le loup de Wall Street et ce film ou visiblement il est énorme , j'avoue que je suis en train de changer d'avis sur lui ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'avais beaucoup aimé dans Magic Mike, il était énorme en gérant de boite de strip tease. Tu me diras ce que tu as pensé du film.

      Supprimer
  2. J'avais vu la bande-annonce il y a quelques temps et elle m'avait bouleversé. D'ailleurs, ce film fait partie de mon top 5 des films que j'ai envie de voir en 2014, et ta critique ne fait que renforcer ma première impression.

    RépondreSupprimer

Vos petits mots me font plaisir, n'hésitez pas ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...