lundi 28 janvier 2013

Un endroit pour vivre [livre]

J'ai découvert Jean-Philippe BLONDEL sur la blogosphère (merci George). J'ai choisi de lire comme premier roman  Un endroit pour vivre, un roman jeunesse.

Un endroit pour vivre

J'avoue avoir été septique avec ce roman rose, fin (77pages) et imprimé avec de gros caractères!
Peu importe je l'avais acheté je devais le lire!

Et ce fut une bonne surprise, un livre que j'ai lu d'une traite.
Le Roman:
Le narrateur est un élève de 1ère, âgé de 16 ans.
Il vient d'arriver dans un nouveau lycée, il est  différent, il est dans l'observation, des personnes surtout. 
Le proviseur est autoritaire, exigeant, il tient à ce que le lycée redevienne un lieu dédié exclusivement au travail. Il condamne toute autre forme de vie dans son établissement. 
Le personnage principal se met alors à filmer, filmer des couples qui s'embrassent. Il est touché, bouleversé par cet amour, par la passion.
Le narrateur a "eu quelques histoires, bien sûr. Des trucs pas sérieux". Il se faisait toujours plaquer, en douceur, car "absent de la relation" "Comme si je restais dans ma coquille et que j'observais au lieu de prendre des décisions" (p.46-47).
Il s'anime avec sa caméra, son projet devient connu dans l'établissement, il reçoit soutien et encouragements de ses camarades mais aussi de certains professeurs, on lui suggère de filmer aussi la "haine".

Il monte le tout, le rend vivant, fait battre son projet, à peine plus de 5 min de vie, et au final du film comme du roman c'est lui qui renait, qui respire, qui ressent. 
A la fin il comprend pourquoi il n'a été que l'observateur de ses précédentes relations, des couples autour de lui.

Ce livre est bien construit, il touche et émeut, le fait que le narrateur n'est pas de prénom permet aussi de l'associer à quelqu’un de notre vie, de l'imaginer.
   
J'ai aussi aimé la description de sa maman, cette secrétaire qui voudrait être secrétaire de direction, en prenant la caméra c'est son fils qui le devient 
"Je ne suis qu'un enregistreur-un graveur de mémoire-un secrétaire. C'est ça. Un secrétaire de directions".

L'auteur décrit avec pudeur et justesse les adolescents, la vie avec ses doutes et ses fantasmes.
Et un endroit pour vivre sa vie, ses amours n'est-ce pas ce que chaque personne est en droit de trouver?



L'auteur:
Jean-Philippe Blondel est professeur d'anglais dans un lycée près de Troyes depuis une vingtaine d’années. Il mène en parallèle une carrière d’écrivain, en littérature générale comme en jeunesse chez Actes Sud Junior.


Écoutez J-P BLONDEL chez Clara et les chics livres invité à l'occasion de la sortie de son dernier roman 6h41.

Sa bibliographie
2003 : Accès direct à la plage
2004 : Juke-box (roman)
2005 : Un minuscule inventaire
2006 : Passage du gué

2007 : This is not a love song
2007 : Un endroit pour vivre (Actes Sud Junior)
2009 : À contretemps
2009 : Au rebond
2010 : Le Baby-sitter
2010 : Blog
2010 : Qui vive ?
2011 : G229
2011 : (Re)play !
2011 : Et rester vivant
2011 : Brise-Glace (Actes Sud Junior)
2013 : 6h41




Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Tu me fais découvrir ce roman que je ne connaissais pas ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi! Un roman jeunesse qui se lit très rapidement mais qui est dans l'air du temps. J'ai hâte de lire les autres romans ...

      Supprimer
  2. merci pour cette découverte ;)
    Ma fille est peut être encore un peu jeune mais je garde en réserve ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, les romans pour adulte de cet auteur arrivent ... Concernant celui-ci il faut avoir abordé l'amour, la sexualité avec ses enfants avant de lire ce court roman.

      Supprimer

Vos petits mots me font plaisir, n'hésitez pas ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...